La Russie appelle "tous les militaires" ukrainiens à "déposer les armes maintenant"

AFP

3 min
Des véhicules brûlés dans la partie détruite de l'usine métallurgique d'Illich Iron & Steel Works, à Marioupol, en Ukraine, le 18 avril 2022
AP Photo/Alexei AlexandrovDes véhicules brûlés dans la partie détruite de l'usine métallurgique d'Illich Iron & Steel Works, à Marioupol, en Ukraine, le 18 avril 2022

L'armée russe propose un cessez-le-feu à 12H00 mardi (09H00 GMT)

La Russie a appelé mardi toute l'armée ukrainienne à "déposer les armes" et les derniers défenseurs de Marioupol à cesser leur "résistance insensée", un appel qui intervient alors que Moscou semble lancé dans sa grande offensive sur l'est ukrainien.

"Nous nous adressons à tous les militaires de l'armée ukrainienne et aux mercenaires étrangers: un sort peu enviable vous attend à cause du cynisme des autorités de Kiev", a-t-il encore martelé.

L'armée russe a promis en outre "la vie sauve" aux combattants ukrainiens de Marioupol (sud-est) occupant encore le site industriel d'Azovstal, s'ils se rendaient mardi.

Elle propose un cessez-le-feu à 12H00 mardi (09H00 GMT) pour qu'entre "14H00 (11H00 GMT) et 16H00 heure de Moscou (13H00 GMT) toutes les unités armées ukrainiennes sans exception et les mercenaires étrangers sortent (d'Azovstal) sans armes ni munitions".

Video poster

Plus tôt, la Russie a annoncé avoir mené durant la nuit des dizaines de frappes aériennes et de missiles dans l'est de l'Ukraine, alors que selon Kiev l'armée de Moscou a lancé sa vaste offensive sur le Donbass.

"Des missiles de haute précision des forces aérospatiales russes ont neutralisé 13 places fortes des unités de l'armée ukrainienne" ainsi que des "concentrations" de troupes près de la ville clé de Sloviansk dans la région de Donetsk, a indiqué le ministère de la Défense.  

Par ailleurs, "l'aviation des forces aérospatiales de la Russie a frappé 60 installations militaires de l'Ukraine", notamment 53 sites de concentrations de troupes et de matériel militaire et trois points de commandements, selon le ministère.

L'artillerie russe a de son côté visé quelque 1.260 positions et installations militaires ukrainiennes, notamment dans les régions de Mykolaïv et Zaporijjia (sud de l'Ukraine). 

L'armée russe affirme y avoir touché 25 positions de commandement de l'armée, des entrepôts de munitions, deux systèmes de missiles Bouk-M1 et 1.214 points de concentration de troupes.

Le ministère affirme avoir également détruit deux entrepôts de missiles Totchka-U dans les localités de Tchervona Polyana (est, région de Lougansk) et Balakliia (nord-est, région de Kharkiv).

Cet article a reçu 6 commentaires