Poutine "s'est désintéressé" d'un accord avec l'Ukraine et veut le plus de territoire possible (Financial Times)

i24NEWS

2 min
Le président russe Vladimir Poutine assiste à une cérémonie de lever du drapeau sur le ferry maréchal Rokossovsky via une liaison vidéo à la résidence d'État de Novo-Ogaryovo à l'extérieur de Moscou le 4 mars 2022.
Andrey Gorshkov / SPUTNIK / AFPLe président russe Vladimir Poutine assiste à une cérémonie de lever du drapeau sur le ferry maréchal Rokossovsky via une liaison vidéo à la résidence d'État de Novo-Ogaryovo à l'extérieur de Moscou le 4 mars 2022.

Le président russe ne considère plus un accord de paix comme possible

Le président russe Vladimir Poutine a "perdu tout intérêt" pour les efforts diplomatiques visant à mettre fin à la guerre en Ukraine et a désormais simplement l'intention de conquérir le plus de territoires ukrainiens possible, révèle dimanche le Financial Times.

Le journal cite trois personnes, ayant requis l'anonymat, et qui ont reçu des informations sur des conversations avec le dirigeant russe.

M. Poutine a envisagé un accord de paix après ses premières erreurs militaires, mais il ne considère plus cette option comme possible, ont-elles ajouté.

L'ONU a appelé dimanche à une trêve "immédiate" à Marioupol, pour permettre l'évacuation de quelque 100.000 civils encore coincés dans ce port ukrainien presque entièrement contrôlé par l'armée russe, dans un communiqué de son coordinateur en Ukraine.

Video poster

"Il faut une pause dans les combats tout de suite pour sauver des vies. Plus nous attendons, plus les vies seront menacées. Ils doivent être autorisés à évacuer maintenant, aujourd'hui. Demain ce sera trop tard", a indiqué Amin Awad.

Kiev avait indiqué plus tôt dimanche que les forces russes continuaient à bombarder cette ville stratégique sur la mer d'Azov et notamment l'aciérie Azovstal, ultime poche de résistance des combattants ukrainiens et refuge de centaines de civils.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken et le ministre américain de la Défense Llyod Austin sont attendus à Kiev dimanche pour discuter des livraisons d'armes à l'Ukraine.

Il s'agit de la première visite de dirigeants américains depuis le début du conflit le 24 février. Elle intervient après celles de plusieurs dirigeants européens ces dernières semaines.

Alors que la guerre est entrée dans son troisième mois, les combats se sont poursuivis dimanche dans l'est et le sud du pays,

Cet article a reçu 8 commentaires