"Il ne peut plus dissimuler l'antisémitisme profondément enraciné" (ministre ukrainien des AE à son homologue russe)

i24NEWS

2 min
Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, M. Dmytro Kuleba, à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OTAN au siège de l'Organisation, à Bruxelles, le 7 avril 2022.
Evelyn Hockstein/Pool Photo via APLe ministre ukrainien des Affaires étrangères, M. Dmytro Kuleba, à l'issue d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'OTAN au siège de l'Organisation, à Bruxelles, le 7 avril 2022.

"Les Russes croient en la suprématie de leur propre nation sur les autres"

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a fustigé lundi son homologue russe, Sergueï Lavrov, après avoir déclaré que le leader nazi Adolf Hitler "avait du sang juif".

"C'est la logique pervertie de l'élite russe", a lancé M. Kuleba dans une déclaration vidéo envoyée au radiodiffuseur public Kan.

"Même le ministre Lavrov, qui sait ce qu'est la diplomatie, ne peut plus cacher l'antisémitisme profondément enraciné - cet antisémitisme qui est profondément enraciné chez les élites russes", a-t-il poursuivi.

"Admettons le fait que les Russes détestent les autres nations. Ils croient en la suprématie de leur propre nation sur les autres, et c'est pourquoi ce régime doit être arrêté dans ses plans et ses actions agressives", a-t-il soutenu.

Video poster

M. Lavrov a émis ces propos lors d'une interview accordée à la télévision italienne, dans laquelle il a affirmé que la judéité du président ukrainien Volodymyr Zelensky ne remettait pas en cause les affirmations de la Russie selon lesquelles son invasion de l'Ukraine avait pour but de "dénazifier" le pays.

Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie le 24 février, Israël a tenté de maintenir un équilibre délicat entre Kiev et Moscou, mais les propos de M. Lavrov ont suscité une vive indignation.

Cet article a reçu 7 commentaires