Aide militaire à l'Ukraine: Moscou dénonce un risque accru de confrontation entre la Russie et les Etats-Unis

AFP

2 min
Vue de la place Rouge à Moscou
VASILY MAXIMOV (AFP/Archives)Vue de la place Rouge à Moscou

Mardi, les Etats-Unis ont indiqué qu'ils allaient fournir à l'Ukraine des systèmes HIMARS

La livraison prochaine de nouvelles armes américaines à l'Ukraine, dont des lance-roquettes multiples, "renforce le risque" d'une confrontation militaire entre les Etats-Unis et la Russie, a mis en garde mercredi Moscou.

"Toute livraison d'armes qui se poursuit, qui augmente, renforce le risque d'un tel développement", a déclaré le vice-ministre de la diplomatie russe Sergueï Riabkov à l'agence RIA Novosti, qui l'interrogeait sur l'éventualité d'une confrontation armée entre Washington et Moscou après l'annonce de nouvelles livraisons d'armes à Kiev.

Mardi, les Etats-Unis ont indiqué qu'ils allaient fournir à l'Ukraine des systèmes HIMARS (High Mobility Artillery Rocket System), c'est-à-dire des lance-roquettes multiples montés sur des blindés légers.

Video poster

Ces équipements ont une portée d'environ 80 km. Il ne s'agit donc pas de systèmes à très longue portée, de plusieurs centaines de kilomètres, mais cela représente néanmoins un renforcement significatif des capacités ukrainiennes.

Ces équipements font partie d'un nouveau volet plus large d'assistance militaire américaine à l'Ukraine, de 700 millions de dollars au total, dont le détail doit être donné mercredi.

Depuis le début du conflit, qui est entré mercredi dans son centième jour, le président américain Joe Biden s'est montré soucieux de ne pas fournir des armes qui, selon lui, placeraient les Etats-Unis en situation de cobelligérance aux côtés des Ukrainiens.

M. Riabkov a raillé les Etats-Unis estimant qu'ils étaient déterminés à "mener la guerre jusqu'au dernier Ukrainien afin d'infliger, comme ils disent, 'une défaite stratégique' à la Russie". 

"Cela est sans précédent et dangereux", estime le diplomate

Cet article a reçu 1 commentaires