Pas de résultats.

close

Coronavirus: les Emirats, Bahreïn, le Maroc et plusieurs pays d'Europe devraient autoriser les voyages pour les Israéliens vaccinés

i24NEWS

clock 2 min

Des passagers dans le hall des arrivées de l'aéroport international Ben Gourion près de Tel Aviv le 8 mars 2021
Avshalom Sassoni/Flash90Des passagers dans le hall des arrivées de l'aéroport international Ben Gourion près de Tel Aviv le 8 mars 2021

Le taux de reproduction R est tombé à 0.7 et le taux de positivité est de 2.4%

Au vu d'une forte baisse des contaminations au coronavirus en Israël, un certain nombre de pays devraient ouvrir leurs portes aux citoyens vaccinés dans les mois à venir sur présentation du "passeport vert", sans quarantaine, rapporte Channel 12.

Parmi les pays, figurent les Emirats arabes unis, Bahreïn et le Maroc avec qui Israël a récemment normalisé ses relations diplomatiques.

La Russie, l'Italie, la République tchèque, la Lituanie, la Bulgarie, la Grèce, Chypre, la Thaïlande et certains autres États de l'UE devraient également autoriser l'entrée des Israéliens vaccinés, selon le rapport.

Video poster

Actuellement environ 3.000 Israéliens par jour sont autorisés à rentrer dans le pays et doivent se soumettre à une quarantaine dans les hôtels coronavirus ou à domicile avec bracelet électronique.

En outre, les touristes vaccinés pourraient être en mesure d'entrer en Israël dès la mi-avril, a déclaré lundi la ministre du Tourisme Orit Farkash-Hacohen au Jerusalem Post.

"Nous travaillons sur la question, j'espère que nous pourrons commencer vers la mi-avril", a-t-elle dit.

La vaccination de masse en Israël a permis un net ralentissement de l'épidémie, le taux de reproduction R est tombé à 0.7 et le taux de positivité est de 2.4%.

Les autorités sanitaires restent toutefois préoccupées quant à l'entrée de nouveaux variants du Covid-19 résistants aux vaccins sur le territoire via les voyageurs. 

"Ce qui nous inquiète, c'est l'entrée des variants", a déclaré la responsable de la Santé publique Dr Sharon Alroy-Preis. "La souche britannique est à l'origine de 90% [des cas] actuellement, mais le vaccin est efficace contre elle. Nous avons aussi la souche sud-africaine, qui constitue 1% [des cas], et contre laquelle le vaccin est moins efficace. Nous craignons que d’autres souches entrent en jeu", a-t-elle dit.

A ce jour 5.2 millions d'Israéliens ont reçu une première dose de vaccin et 4.2 millions les deux doses.