France/Coronavirus: le pass vaccinal adopté en deuxième lecture

AFP

2 min
Le Premier ministre français Jean Castex s'adresse au Sénat français le 1er avril 2021 avant le vote d'un projet de loi sur la réponse Covid-19.
MARTIN BUREAU / AFPLe Premier ministre français Jean Castex s'adresse au Sénat français le 1er avril 2021 avant le vote d'un projet de loi sur la réponse Covid-19.

Le pass vaccinal ne s'appliquera plus aux adolescents entre 12 et 16 ans

Les députés français ont adopté le projet de loi controversé transformant le pass sanitaire en pass vaccinal en deuxième lecture samedi au Sénat.

Le marathon de ce douzième texte d'urgence sanitaire depuis mars 2020 s'achèvera dimanche après-midi, avec un ultime vote de l'Assemblée nationale, au bout d'un parcours chaotique marqué par des polémiques et des rebondissements.

La deuxième lecture du texte avec à la clef l'examen de près de 450 amendements, s'est achevée aux alentours de 4 heures du matin avec une adoption par 185 voix pour, 69 contre et 8 abstentions.

Après l'échec tonitruant d'un compromis avec le Sénat, les députés ont planché sur une version du projet de loi proche de celle votée la semaine dernière en première lecture, mais avec certaines modifications, parfois inspirées par l'examen au Sénat dominé par la droite. 

Ainsi le pass vaccinal ne s'appliquera plus aux adolescents entre 12 et 16 ans, toujours soumis cependant au pass sanitaire.

"Vérification de la concordance d'identité" avec le pass, renforcement des sanctions contre les faux pass, possibilité de subordonner l'accès à des réunions politiques à la présentation d'un pass sanitaire ou vaccinal...Les débats ont achoppé sur les mêmes dispositions qu'en première lecture, sans pour autant que gouvernement et majorité ne changent de cap.

Près de 330.000 nouveaux cas ont été rapportés en 24h.