Un Arabe israélien et un Palestinien s'affronteront à la finale d'"Arab Idol"

Le jeune Syrien Hazem Chérif (2e à droite) quelques instants avant l'annonce de sa victoire dans le concours "Arab Idol", le 14 décembre 2014 à Beyrouth
- (MBC Press Office/AFP)
Ils seront en compétition avec un chanteur yéménite Ammar Mohammed Alaza

Yacoub Shaheen et Ameer Dandan s'affronteront vendredi lors de la finale du programme musical "Arab Idol"(version arabe de l'émission "Nouvelle Star"), a rapporté lundi Ynet.

Les deux talents seront en compétition avec un troisième chanteur pour le titre de "Nouvelle star".

Le Palestinien Yacoub Shaheen, qui fêtera 23 ans la semaine prochaine, chante depuis son enfance.

Sa famille l'a inscrit au Conservatoire national de musique Edward Said en Cisjordanie où il a perfectionné sa voix et en ayant appris à jouer de la clarinette et des percussions.

Son talent a été largement reconnu au sein de la communauté palestinienne où il a remporté le titre d'"étoile de la Palestine" en 2005 et en 2012.

Shaheen a également participé à des festivals de musique en Jordanie, en Italie et en Suède.

L'Arabe israélien Ameer Dandan, 26 ans, a grandi dans une famille de musiciens. Il a également remporté le titre de l'équivalent de la "nouvelle star palestinienne" en 2010, ainsi que plusieurs autres concours de chant durant sa jeunesse.

Dandan réside aujourd'hui dans le New Jersey aux États-Unis, mais sa famille vit encore à Majd al-Krum. C'est la quatrième saison d'Arab Idol, qui est diffusée à Beyrouth au Liban.

Les demi-finales ont été diffusées dimanche soir et la finale aura lieu le vendredi 24 février. La saison 2013 a été remportée par Mohammed Assaf, un Palestinien de Gaza.

Assaf, 23 ans, a grandi dans un camp de réfugiés de Khan Yunis dans le sud de Gaza avant de remporter en 2013 le télé-crochet.

Son triomphe a suscité des scènes de jubilation dans les Territoires.

Une semaine après sa victoire, Assaf s'est produit devant 40 000 fans dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie.

L'UNRWA, l'agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, a qualifié le jeune prodige de "premier ambassadeur de jeunesse dans la région."

Commentaires

(0)
8Article précédentFashion Week: les messages très politiques des créateurs anti-Trump
8Article suivantThéâtre: un "ego" très prometteur à Tel Aviv