Quantcast

Des inscriptions en hébreu découvertes sur un chapiteau antique en Galilée

Peki'in
IAA-GPO
Des travaux de réhabilitation et de conservation ont été réalisés dans l'ancienne synagogue de Peki'in

Un chapiteau en calcaire datant de l'époque romaine et vieux de 1.800 ans, sur lequel sont gravées deux inscriptions en hébreu, a été découvert au cours de travaux de restauration et de conservation menés dans l'ancienne synagogue à Peki'in en Galilée.

La pierre a été retrouvée à l'envers dans la cour du bâtiment. Après la découverte des inscriptions, des archéologues de l'Autorité des antiquités d'Israël (AAI) sont arrivés sur le site afin d'examiner le chapiteau. Une analyse préliminaire de la gravure suggère qu'il s'agit d'inscriptions dédicatoires honorant les donateurs ayant contribué à la construction de la synagogue.

"Les sources talmudiques et midrashiques racontent l'histoire de sages galiléens qui vivaient à Peki'in, y compris le rabbin Shimon Bar Yochai, qui s'est caché des Romains dans une grotte", a indiqué Yoav Lerer, l'inspecteur de l'AAI en Galilée du nord.

"Cependant, il y en a qui ne sont pas d'accord sur l'emplacement de Peki'in. Je crois que ces inscriptions ajouteront un nouveau niveau de connaissances important sur la présence juive dans le village de Peki'in pendant les périodes romaines et byzantines", a-t-il ajouté.

AAI - GPO

Au cours de l'année écoulée, des travaux de réhabilitation et de conservation ont été réalisés dans l'ancienne synagogue de Peki'in et à proximité de Beit Zinati afin d'améliorer le centre d'accueil des visiteurs.

Ce centre racontera les deux mille ans d'histoire des Juifs de ce village et l'histoire unique de la famille Zinati - la plus ancienne famille juive du village. Margalit Zinati, le dernier membre de la famille à avoir "gardé la flamme vivante" jusqu'à présent, réside dans la maison voisine de la synagogue.

AAI - GPO

"Peki'in est l'un des sites les plus importants de Galilée, et c'est un endroit où il y a toujours eu une présence juive. C'est un honneur pour moi d'assister à une découverte aussi importante, qui raconte l'histoire de la Terre d'Israël vieille de 2.000 ans", a déclaré Ze'ev Elkin, ministre du Patrimoine et des Affaires de Jérusalem.

"C'est une découverte historique d'une importance sans précédent qui confirme ce que le défunt président Yitzhak Ben Zvi a soutenu au début du XXe siècle sur la présence juive à Peki'in", a fait remarquer Uriel Rosenboym, le directeur de Beit Zinati.

"Personne ne peut douter d'une inscription sur un artefact archéologique. Il y avait une ancienne synagogue ici et l'actuelle synagogue a été construite au cours des derniers siècles. Bien que la pierre a été prise pour être étudiée par l'Autorité des antiquités d'Israël, l'histoire unique de ceux qui ont préservé la flamme à Peki'in est maintenant narrée dans le musée que nous avons rénové", a-t-il ajouté.

Les travaux ont été menés par le Conseil pour la Conservation des Sites du Patrimoine en Israël dans le cadre d'un projet patrimonial du Ministère du Patrimoine et des Affaires de Jérusalem.

Commentaires

(0)
8Article précédentUn Arabe israélien et un Palestinien s'affronteront à la finale d'"Arab Idol"
8Article suivant"Elle" de Paul Verhoeven remporte le César du meilleur film