Quantcast i24NEWS - Hommage à Charlie Hebdo: concours de caricatures à Jérusalem

Hommage à Charlie Hebdo: concours de caricatures à Jérusalem

Charlie Hebdo cartoon competition, 3 years since terror attack, Jan 2018
i24NEWS
Kichka aux côtés d'autres membres du jury a participé à la sélection des 25 meilleures caricatures

Le Jerusalem Press Club a voulu commémorer l'attentat de janvier 2015 à Paris contre les bureaux du magazine satirique Charlie Hebdo avec une exposition officielle à la Galerie Dwek de Jérusalem, fruit d'un concours de dessins ouvert aux jeunes de moins de 18 ans.

Organisé par Holon's Israeli Cartoon Magazine et des clubs de presse, les étudiants issus de toute la société israélienne ont été invités à explorer les problèmes liés au phénomène du 'Fake News', en exprimant leurs idées sous forme de caricature.

Grâce à leurs efforts créatifs, les artistes en herbe âgés de 13 à 17 ans ont pu rendre hommage aux victimes de l'attentat terroriste en produisant des images qui résument l'éthique de Charlie Hebdo, laquelle cherche toujours à repousser les limites de la liberté d'expression.

"Nous sommes impressionnés par la maturité de ces jeunes et leur capacité à s'exprimer sans peur", a déclaré le dessinateur de renom et membre du jury Michel Kichka à i24NEWS.

Kichka aux côtés d'autres membres du jury a participé à la sélection des 25 meilleures caricatures, parmi lesquelles les quatre plus audacieuses qui ont remporté un prix.


Yonatan, un étudiant de 16 ans originaire de Jérusalem, s'est vu décerner la première place et la somme de 3.000 shekels (720 euros) pour son dessin représentant un homme piégé dans un monde de réalité virtuelle.

Somar Sqeirat, une enseignante arabe de Jérusalem, a expliqué comment la compétition a déclenché un débat pour savoir s'il fallait "être Charle" ou pas au sein de sa classe. "Nous en avons parlé sous l'angle de la liberté d'opinion et de la liberté de chacun de dire ce qu'il veut", a-t-elle déclaré à i24NEWS.

Après l'exposition qui durera trois semaines à la Galerie Dwek, les images seront exposées au Meditech à Holon.

L'année prochaine, le Jerusalem Press Club espère faire pouvoir organiser un concours international en coopération avec l'Association internationale des clubs de la presse (IPAC).

Commentaires

(1)

Ça change du concours des caricatures sur la Shoah organisés en Iran !

8Article précédentElie sans interdit: la religion prône-t-elle l'inégalité des sexes ?
8Article suivantFrance Gall reçoit un dernier hommage de ses fans