Quantcast i24NEWS - Un artiste israélien compare Ahed Tamimi à Anne Frank

Un artiste israélien compare Ahed Tamimi à Anne Frank

Artists paint a portrait of Ahed Tamimi (R), a 16-year-old Palestinian girl detained by Israeli authorities, in the south of the Gaza Strip on January 3, 2018
SAID KHATIB (AFP)

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman a appelé mardi au boycott du poète Jonathan Geffen après que celui-ci a publié lundi un texte comparant l'activiste palestinienne Ahed Tamimi à Anne Frank.

"L’Etat d’Israël ne fournira pas de plateforme à un homme comparant une jeune fille qui a péri pendant la Shoah à Ahed Tamimi, la gamine qui a attaqué des soldats", a fustigé le ministre lors d’une interview à la radio israélienne.

M. Lieberman a par ailleurs déclaré avoir requis auprès du directeur de la radio militaire, le commandant Shimon Elkabetz, de cesser de diffuser quelconque réalisation de Jonathan Geffen à l’antenne.

Dans un texte d’une dizaine de ligne publié lundi sur le réseau social Instagram, le poète israélien, a défendu Ahed Tamimi, "une jolie fille de 17 ans", luttant contre "50 ans d’occupation et d’humiliation" tel "David contre Goliath", allant jusqu'à la comparer avec Jeanne d'Arc ou encore Anne Frank.

"Une jolie fille de 17 ans a fait quelque chose de grave
Et lorsqu’un fier officier israélien
A perquisitionné sa maison
Elle lui a foutu une baffe
Elle est née dans cette situation et avec cette gifle
50 ans d’occupation et humiliation
Et le jour où l’histoire de ce combat sera raconté
Toi Ahed Tamimi,
Aux cheveux rouges
Comme David qui a giflé Goliath
Tu seras au même rang que
Jeanne d’Arc, Hannah Senesh et Anne Frank", dit le poème de M. Geffen.

Capture d'écran Instagram

L’annonce de M. Lieberman a été immédiatement contestée par le procureur général Avichai mandelbilt, affirmant que le ministre de la Défense n’avait aucune autorité pour intervenir de la sorte et réclamer une telle interdiction à la radio militaire.

Ahed Tamimi, 17 ans, est l'une des protagonistes d'une vidéo devenue virale, qui la montre, avec sa cousine Nour, 20 ans, bousculer deux soldats israéliens, puis leur donner des coups de pieds et de poings le 15 décembre à Nabi Saleh en Cisjordanie. L’activiste palestinienne est maintenue en détention jusqu'à son procès.

Devenue "icône" palestinienne, Ahed Tamimi a souvent été comparée à Anne Frank sur les réseaux sociaux par ses admirateurs. Le parallèle le plus fréquemment utilisé consiste à mettre en lien la vie de l’adolescente juive sous l’occupation nazie avec l’attitude protestataire d'Ahed Tamimi envers les forces israéliennes.

Commentaires

(14)

Dites moi : quels pays occidental accepteraient que l'un de ses militaire soit giflé sans réagir ? Dans quels pays Arabes une telle situation pourrait être filmée sans que l'attaquant(e) ne soit brutalisé(e) manu militari ? Israël, pays démocratique est un bel exemple pour le monde; Mais trop de démocratie tue la démocratie...(en espérant que mon commentaire ne sois pas censuré)

je reprends ce qui a été dit dans un autre commentaire.Trop de démocratie tue la démocratie. Israël doit retirer la nationalité israélienne à toux ceux qui sont contre Israël. C'est une question de bon sens. Cela vaut pour les arabes israélien mais aussi pour ces pseudo juifs gauchistes.

Si Anne Franck aurai fait ça à un soldat allemand elle n aura pas eu droit à un procès

Un seul mot : une honte !

Freddy, tu peux redire la même chose, mais en Français cette fois. Merci

Heureusement qu’il y en a beaucoup des hommes comme lui, ça évite de généraliser, et cracher sur tout le monde.

Sa prouve que beaucoup d israéliens , sont la politique de netanyauh

Contre la politique

Heureusement son opinion est infiniment marginal en Israël !

En Israël, il peut s'exprimer alors que dans un pays arabe, il serait jeté en prison! C'est cela différence !

Le fait meme de critiquer cette acte c'est donner de l'importance la ou il ne faut surtout pas en donner.

Honte à Israël. Vraiment.

cette fille n'est rien et son peuple ne représente rien non plus. du vent monté en épingle par les anti-israélien.

Peut-être que si Anne Frank était vivante (hélas elle est morte) elle aurait giflé Tamimi OU interpelé. Imaginons qu'elle surgisse et dise à Ahed : "Pourquoi fais-tu ça ? Regarde ce que m'ont fait les nazis, veux-tu leur ressembler ?".

8Article précédentDes chercheurs israéliens déchiffrent un parchemin de la mer Morte
8Article suivantPétition contre le "Focus sur Israël" au FIPA: "amalgame entre art et politique"