Quantcast i24NEWS - Un Palestinien de Gaza découvre un cimetière antique dans son jardin

Un Palestinien de Gaza découvre un cimetière antique dans son jardin

Un Palestinien de Beit Hanoun, dans la bande de Gaza, ramasse des poteries le 26 janvier 2018 dans une tombe qu'il vient de découvrir sous son jardin
MOHAMMED ABED (AFP)

Un résident de Beit Hanoun au nord de la bande de Gaza, a découvert cette semaine par hasard dans son jardin un cimetière qui pourrait dater de l'époque romaine.

Alors que de fortes pluies s'abbattaient cette semaine sur la région, l'homme de 24 ans a noté que de l'eau s'écoulait vers un des trous. Il a alors examiné l'endroit de plus près. En bougeant une large pierre, il a découvert des marches menant quatre mètres plus bas à un cimetière.

"J'ai découvert l'endroit où l'eau s'écoulait", a-t-il dit à l'AFP. "Lorsque j'ai soulevé la pierre, une (...) forte odeur s'est répandue", a-t-il poursuivi. 

MOHAMMED ABED (AFP)

En descendant, il a vu neuf tombes, avec un amas d'os dans certaines d'entre elles. Il a également trouvé des poteries et même une lanterne.

Un archéologue de Gaza, Ayman Hassouna, estime que cette trouvaille pourrait remonter à l'époque romaine, il y a 2.000 ans.

"La méthode utilisée pour la sépulture et pour creuser les tombes dans ce cimetière date de l'époque romaine ou du début de la période byzantine" (du 5e au 7e siècle après JC), estime-t-il.

MOHAMMED ABED (AFP)

Jodi Magness, une archéologue de l'université américaine de la Caroline du Nord, affirme que ce genre de tombe était relativement commun dans les environs de Jérusalem entre le premier siècle avant et après notre ère et ensuite entre 300 et 500 après JC.

"Ce type de tombes est typiquement familial, ou parfois de plus vastes tombes pouvaient être divisées entre plusieurs familles", indique l'archéologue.

Selon elle, une excavation du site serait nécessaire pour déterminer son ancienneté exacte et sa vocation.

Commentaires

(6)

Quand on y regarde bien , gaza est aussi un cimetière à ciel ouvert ...

D ailleurs ont de demande pourquoi tu n y est pas

Parce que tu ne peux rien contre plus fort que toi

"une forte odeur s'est répandue" nous précise l'article. Probablement la même que celle qui se dégage du commentaire de celui qui a la lâcheté de le poster de façon anonyme !

J’aimerais bien connaître la suite de cette histoire et voir ci le Hamas va autoriser une fouille archéologique de ce site elle pourrait nous apprendre des choses mais je pense sincèrement qu’ils n’accepteront pas car imaginez des choses trouvés prouvent l’existence d’hébreux sur ce site donc attendons

ce sont des tunnels...

8Article précédentPétition contre le "Focus sur Israël" au FIPA: "amalgame entre art et politique"
8Article suivantLa référence à l'écrivain antisémite Maurras retirée des commémorations 2018