Quantcast i24NEWS - Eurovision/Israël: Jérusalem sinon rien, juge Miri Regev

Eurovision/Israël: Jérusalem sinon rien, juge Miri Regev

Israeli Sports and Culture Minister Miri Regev delivers a statement in Tel Aviv, Israel, Wednesday, June 6, 2018.
AP Photo/Ariel Schalit

La ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, a déclaré jeudi que si l'Eurovision devait se tenir ailleurs qu'à Jérusalem l'an prochain, Israël devrait tout simplement renoncer à accueillir l'événement.

"Je recommanderai au gouvernement de ne pas accueillir l'Eurovision s'il ne peut avoir lieu à Jérusalem", a lancé la ministre dans une interview à la radio publique Kan.

La ministre israélienne réagissait à une rumeur, rapportée par les médias israéliens, selon laquelle l'Union européenne de radio-télévision, qui organise l'événement, aurait demandé à ce que la compétition ne se déroule pas dans un "lieu conflictuel".

Cet événement "coûtera 50 millions de shekels (11.8 millions d'euros) à Israël, il est conçu pour booster l'économie du pays, c'est un show musical magnifique qui amènera ici tous les pays du monde", a ajouté Mme Regev.

"Je pense personnellement que si l'Eurovision n'a pas lieu à Jérusalem, il serait injuste d'y investir 50 millions de shekels d'argent public. La capitale d'Israël est Jérusalem et nous ne devrions pas avoir honte de cela", a-t-elle insisté.

Cette déclaration intervient après l'annulation du match amical entre l'Argentine et Israël à Jérusalem sur fond de pression des campagnes anti-israéliennes.

HAZEM BADER (AFP)

L'équipe israélienne devait accueillir celle d'Argentine pour un match amical au Stade Teddy le 9 juin dans la ville, avant d'être annulé mercredi, créant un chaos diplomatique.

Le geste, salué par les Palestiniens, fait désormais craindre à l'Etat hébreu – régulièrement ciblé par des campagnes de boycott – un renforcement et une légitimation des pressions du BDS sur l'opinion internationale.

Si Miri Regev ne possède aucun pouvoir décisionnaire sur la question de l'Eurovision, celui en charge du dossier, le ministre israélien des Communications, Ayoub Kara, a quant à lui affirmé qu'il "n'y touchera pas".

Craignant que les interférences politiques ne compromettent la tenue du concours musical européen, M. Kara préfère ne pas intervenir dans l'affaire, a-t-il dit mercredi à la Channel 2.

Commentaires

(18)

Et si elle se taisait un peu ..

il faut redescendre sur terre. il s'agit du concours eurovision de la chanson. c'est pas comme s'il s'agissait d'un match de football.

Ben rien alors!

Jerusalem a toujours été notre capitale sauf qu aujourd’hui ca a ete reconnu officiellement donc ca ne change rien mais si c est pas à jérusalem alors pas en israel!!

A Arezkia et toute la clic... C’est Israël qui a l’honneur d’organiser donc L’Eurovision aura lieu à Jérusalem et que les pays participants décident de venir ou pas, c’est leurs problèmes!

Oui bien sûr trionphepastropvite, mais il ne faut pas confondre eurovision avec trumpvision.

Israël fait ce qu’elle veut Ou elle veut. Et c es personne qui dira le contraire C es Jerusalem notre capitale depuis toujours

Jerusalem capitale éternelle d Israël

Israël vivra Israël vaincra

Le concours Eurovision n'est pas un show qu’Israël doit utiliser comme un outil de propagande dans sa volonté d'afficher aux yeux du monde entier Jérusalem comme sa capitale. Malheureusement certains politiques israéliens n'ont pas perdu de temps pour œuvrer dans ce sens. Peut importe que l'on reconnaisse la légitimité de Jérusalem capitale ou non, c'est le bon sens qui doit l'emporter, celui de produire un show festif en dehors de toute polémique et en toute sécurité. Ce bon sens porte le nom de Tel-Aviv.En s'obstinant à politiser ce show, Israël risque de se voir retirer son organisation par l'UER où d'organiser la pire édition de ce concours.

Effectivement de la part d'un organisme européen toutes les bassesses à l'égard d'Israël sont possibles.....

L'UER n'est pas là pour exercer des "bassesses à l'égard d’Israël" mais pour s'assurer que l'édition sera une réussite médiatique dans une ambiance festive et sans récupération politique. Si Israël à le sentiment de ne pas avoir la considération qu'elle mérite de la part de l'UER alors rien ne l'oblige à adhérer à cette institution. Tel-Aviv est la ville la plus logique pour cette organisation, n'importe quel eurofan (dont je fais partie) le confirmera, c'est une ville festive alors que Jérusalem est tellement chiante. Le choix est tout fait pour les eurofans.

Jérusalem est-elle la capitale d'Israël oui ou non ? Oui. Il semble logique que la capitale accueille toute manifestation sportive ou autre lorsqu'elle est d'envergure. Il n'y a rien de politique. Il est vrai que Jérusalem n'est pas une capitale comme une autre et que la sécurité est le plus important. Mais les femmes et hommes politiques ont encore de droit de s'exprimer dans UN PAYS LIBRE et c'est ce qu'elle fait. Elle est dans son rôle et j'approuve. Voici que maintenant, non seulement Jérusalem est politisé pour du sport ou de la chanson mais que de surcroît, on voudrait empêcher les politiques de donner leur opinion et de défendre leur pays. Mince! Les bornes sont dépassés. Quand je pense qu'en France on entend des femmes et hommes politiques à responsabilité que la France "s'arc-boute" contre des terroristes ou encore que l'Iran flirt avec la ligne de non retour et que cela ne choque personne. Je me dis qu'il y a qu'en Israël où les paroles des politiques sont scrutées et critiquer.

Miri du calme! il serait mieux d'organiser une Trumpvision oû Trump en personne viendra danser à Jerusalem. Jérusalem accueillera des cérémonies sauf si vous la reconnaissez comme capitale de la grande Palestine.

C’est bien! Si vous organisez l’événement où vous le souhaitez, vous serez les seuls participants. Par conséquent vous gagnerez à nouveau, et donc les nouveaux organisateurs. Des gagnants perpétuels en quelque sorte. Bravo, vous êtes trop forts.

Colons vous n avez pas de terres en Palestine,et ça vous ne l ignorez.

Israël va gagner le prochain concours, car tous les pays vont boycotter, sauf la france qui arrivera dernière, malgré tout.

Qui c’est qui politise ce genre d’événement c’ pas Israël mais bien des détracteurs !

8Article précédentUn Pissarro confisqué remis aux descendants d'un collectionneur juif ?
8Article suivantUne comédie musicale basée sur un film israélien primée à Broadway