Quantcast i24NEWS - Un opéra en hébreu traitant de "l'impasse" que traverse Israël pour Aix 2019

Un opéra en hébreu traitant de "l'impasse" que traverse Israël pour Aix 2019

L'opéra "Ariane à Naxos" de Richard Strauss mis en scène par Katie Mitchell, le 30 juin 2018 à Aix-en-Provence
BERTRAND LANGLOIS (AFP/Archives)

Un opéra en hébreu traitant de "l'impasse" que traverse Israël sera créé en 2019 pour le Festival lyrique d'Aix-en-provence, qui proposera aussi des mises en scène de trois pointures européennes: Romeo Castellucci, Christophe Honoré et Ivo van Hove.

Le Franco-libanais Pierre Audi, nouveau directeur du Festival d'Aix, a annoncé vendredi pour la prochaine édition 6 opéras jamais donnés dans cette manifestation lyrique vieille de 70 ans et considérée comme la plus créative d'Europe.

Parmi eux, et en création mondiale, "The Sleeping Thousand", composé par un jeune compositeur israélien, Adam Maor et mis en scène par le Franco-israélien Yonathan Lévy.

Solidaire de la cause palestinienne, le compositeur Adam Maor, né en 1983, avait été emprisonné en 2002 pour deux ans pour avoir refusé d'effectuer le service militaire dans son pays pour "des raisons de conscience".

"C'est un opéra unique qui parle inévitablement de l'impasse dans laquelle Israël se trouve aujourd'hui mais qui propose une vision poétique et universelle de ce problème", a assuré Pierre Audi, 61 ans, qui conclut en septembre 30 ans à la tête du Dutch National Opera d’Amsterdam.

M. Audi, qui avait fui la guerre civile du Liban à l'âge de 10 ans, a révélé avoir commandé également à un compositeur palestinien, Samir Odeh-Tamimi, un opéra dans deux ans.

Commentaires

(3)

Le compositeur Adam Maor, né en 1983, n’a pas vécu les années de guerre imposées au peuple israélien dès la naissance de l’Etat d’Israël. Il n’ a pas entendu le refrain de la chanson de la « charmante » oum khaltoum edbah, edbah, edbah (égorge, égorge, égorge) et les promesses d’être jetés à la mer ! Il n’a pas connu le sort des 900.000 juifs expulsés des pays arabes autour d’Israël. Une réconciliation? Oui, mais sur la base d’un narratif réel et non fantasmé .

Ça paraît une approche différente et positive de la question. Le divertissement peut apporter une approche plus humaine et plus vraie que les calculs politiques

Impasse car existentielle pour l’un et politique pour les autres ! Étonnant thème traité à Aix C’est Wolfgang , Straus et consorts qui seront choking !!! Aix sera bientôt Avignon ????

8Article précédentDécès de Claude Lanzmann: "son oeuvre est immortelle" (épouse à i24NEWS)
8Article suivantLa superstar des platines David Guetta de retour en Israël