Quantcast i24NEWS - Israël et le Japon signent un nouvel accord pour faciliter les investissements

Israël et le Japon signent un nouvel accord pour faciliter les investissements

Le ministre de l'Economie Eli Cohen avec le Professeur japonais Ishiguro qui porte son mannequin androïde Erica
Ministère de l'Economie
En 2014, le commerce entre Israël et le Japon a augmenté de 9,3 %, et se chiffrait à 1,75 milliard de dollars

Le ministre israélien de l'Économie, Eli Cohen, s'est récemment rendu au Japon à la tête d'un groupe composé de 11 cyberentreprises israéliennes, pour signer un accord permettant aux entreprises de travailler avec des entreprises japonaises.

Un plan opérationnel a été inclus dans le cadre de l'accord avec la 3e puissance économique mondiale dont l'objectif consiste à accroître les investissements et les échanges entre Israël et le Japon par l'intermédiaire de délégations, des expositions, des conférences et des réunions d'affaires.

Le groupe japonais de services financiers ORIX a investi dans les secteurs de l'énergie, des infrastructures, du transport et de l'immobilier dans 36 pays incluant Israël avec le rachat de la société pharmaceutique NeuroDerm pour 1,1 milliard de dollars, la transaction la plus importante entre une société israélienne et japonaise et l'une des plus importantes dans le domaine de la biotechnologie.

L'accord présidé par M. Cohen favorisera la création d'un accélérateur pour les entreprises israéliennes à Tokyo, en collaboration avec les plus grandes organisations japonaises. L'accélérateur se concentrera sur la cyberdéfense, un domaine dans lequel l'Etat hébreu excelle à la fois par rapport au nombre d'entreprises actives et aux capacités technologiques locales.

"Le Japon est une destination d'importation centrale et importante pour les exportations israéliennes. Nous continuons à travailler pour attirer les entreprises internationales", a expliqué M. Cohen.

"Cet accord nous permettra de poursuivre le rythme accéléré de croissance évident dans les relations économiques israélo-japonaises, une tendance que nous désirons renforcer", a affirmé l'attaché économique israélien au Japon, Noa Asher.

L'accord comprend également une coopération accrue avec l'Institut de Recherche sur les Télécommunications (ATR) d'Osaka, qui emploie le Professeur Hiroshi Ishiguro, mondialement reconnu pour le développement du robot humanoïde Actroid.

En 2014, le commerce entre Israël et le Japon a augmenté de 9,3 %, et se chiffre à 1,75 milliard de dollars, selon le ministère israélien de l’Economie.

Commentaires

(1)

Excellent !! Coopération très prometteuse .