Quantcast i24NEWS - 23 milliards de dollars en rachat d'entreprises israéliennes en 2017

23 milliards de dollars en rachat d'entreprises israéliennes en 2017

A trader looks at a screen at the Tel Aviv Stock Exchange on Jan. 16, 2011.
Jack Guez/AFP
Cette année a été particulièrement marquée par deux "méga-deals"

Le montant totale des ventes d’entreprises et start-up israéliennes s'est élevé à 23 milliards de dollars (19 milliards d'euros) en 2017, pour un total de 112 transactions, révèle un nouveau rapport du centre israélien de recherche IVC et la société Meitar Liquornik Geva Leshem Tal, le plus grand cabinet d’avocat du pays.


D'après le rapport, cette croissance exceptionnelle, qui représente une augmentation de 19% par rapport à l’année passée, s’explique par les deux ventes record d’entreprises israéliennes réalisées cette année.


Le rapport fait référence au rachat en mars dernier de l’Israélien Mobileye par le géant Intel pour 15 milliards de dollars (12.4 milliards d'euros), soit la plus grosse transaction de l'histoire de l'industrie high-tech israélienne, ainsi que le rachat de la société pharmaceutique israélienne NeuroDerm par le japonais Mitsubishi pour 1,1 milliard de dollars (900 millions d'euros), la plus grosse acquisition pour une entreprise israélienne dans le secteur de la santé.

En excluant ces deux transactions, la valeur totale des ventes d’entreprises israéliennes retomberait à 6.6 milliards de dollars (5.4 milliards d'euros), contre 10.02 milliards (8.3 milliards d'euros) en 2016, précise le rapport.

Sans surprise, les entreprises high-tech et les sociétés informatiques arrivent en tête du classement, avec trente transactions réalisées.

Viennent ensuite les sociétés spécialisées dans les communications (18), puis dans la biologie (16), les semi-conducteurs (pour les composants électroniques) et les technologies propres (trois chacun), et enfin neuf transactions pour des start-ups de "technologies diverses".

S'il s’agit d’un montant record, l’année 2017 marque toutefois une baisse constante du nombre de transactions.

Au cours des quatre dernières années, le nombre de ventes à chuté de 25%, a noté Dan Shamgar du cabinet Meitar Liquornik Geva Leshem, qui estime toutefois que le marché est en train de se stabiliser.

Commentaires

(3)

Quel pays peut faire autant? Quel pays est aussi innovent ? Quel pays est aussi en avance dans tout les domaines ? La liste est longue

Bien sûr ces chiffres sont éloquents La question est de savoir si ces cessions ou fusion acquisitions rapportent à l état où bénéficient d une défiscalisation partielle ou totale C’est une question importante car ces cessions peuvent entraîner à court ou moyen terme le transfert des centres de production recherche etc et entraîner de la perte d emploi En laissant de côté la réussite personnelle des dirigeants et de l’image hitch tech Israélienne dirigeants certainement déjà délocalisé que va t il rester à Israël ? C est un point important pour notre petit pays

Dire que pas un pays arabe n est capable de vendre quoi que ce soit. Si j oubliais des dattes. Meme Cela en Israel Elles sont plus grosses Et excellente Bravo a l intelligence juive

8Article précédentVers la fin du monopole de l'électricité en Israël
8Article suivantL'Arabie saoudite augmente des prestations sociales