Quantcast i24NEWS - L'Arabie saoudite augmente des prestations sociales

L'Arabie saoudite augmente des prestations sociales

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane s'exprimez lors d'un forum économique international à Ryad le 24 octobre 2017
FAYEZ NURELDINE (AFP)
Des princes ont protesté contre un décret supprimant le remboursement de certains de leurs frais

L'Arabie saoudite a annoncé samedi qu'elle augmentait des allocations et avantages sociaux destinés à ses citoyens afin d'amortir l'impact des réformes économiques dont l'introduction d'une taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

Dans le but "d'alléger l'impact des réformes économiques sur les foyers saoudiens", le roi Salmane a décidé dans un décret publié tard vendredi de doter le personnel militaire et les fonctionnaires d'une allocation de 1.000 riyals (environ 222 EUR), selon un communiqué officiel.

La plupart des Saoudiens sont employés par l'Etat et, comme les autres citoyens de monarchies pétrolières du Golfe, bénéficient depuis longtemps d'un généreux système de prestations sociales.

Mais après la chute des prix du pétrole en 2014, l'Arabie saoudite a introduit une série de mesures d'austérité, notamment une TVA de 5% sur la plupart des biens et services entrée en vigueur cette année, dans le but de limiter le déficit budgétaire.

En 2017, le PIB saoudien s'est contracté pour la première fois depuis huit ans, en partie à cause des effets des mesures d'austérité sur la consommation. Le budget 2018 prévoit toutefois des dépenses publiques importantes dans le but de renouer avec la croissance.

FAYEZ NURELDINE (AFP)

Selon le décret royal, l'allocation à destination des étudiants sera ainsi augmentée de 10% et l'Etat prendra à sa charge les 850.000 premiers riyals (environ 188.000 EUR) de TVA sur le premier achat immobilier de chaque Saoudien.

Par ailleurs, les soldats saoudiens servant à la frontière du Yémen où Ryad intervient à la tête d'une coalition militaire pour soutenir les forces progouvernementales face aux rebelles, recevront une prime de 5.000 riyals (1.108 EUR).

Dans le même temps, les autorités saoudiennes ont arrêté 11 princes après une rare protestation à Riyad contre les mesures d'austérité qui incluent également la suspension du remboursement de certains de leur frais, a rapporté samedi l'agence de presse Reuters ainsi que des médias locaux.

D'après le site d'informations sabq, les princes se sont réunis sur la place Qasr a-Hokm en face du palais royal pour réclamer l'annulation du décret royal empêchant l'Etat de rembourser les frais d'eau et d'électricité des membres de la famille royale.

Le mois dernier, le procureur général saoudien a indiqué que plus de 200 personnes ont été arrêtées dans tout le pays dans le cadre d'une purge anticorruption sans précédent menée récemment dans le royaume qui a notamment visé des princes, ministres et hommes d'affaires.

(avec agence)

Commentaires

(0)
8Article précédent23 milliards de dollars en rachat d'entreprises israéliennes en 2017
8Article suivantL'Arabie saoudite va transférer 2 milliards USD au gouvernement yéménite en faillite