France: la Première ministre Elisabeth Borne est la fille d'un survivant de la Shoah

i24NEWS

2 min
La Première ministre française, Elisabeth Borne
Eric FEFERBERG (AFP/Archives)La Première ministre française, Elisabeth Borne

Joseph Bornstein s'est suicidé en 1972 alors que sa fille Elisabeth n'avait que 11 ans

La nouvelle Première ministre française, Elisabeth Borne, est la fille d'un survivant de la Shoah. 

Son père d'origine russe, Joseph Bornstein, était revenu du camp d'Auschwitz avant de se suicider à l'âge de 48 ans.

Video poster

Joseph Bornstein et ses trois frères, Isaac, Albert et Leon, sont nés d'immigrants juifs en Belgique. La famille a fui ce pays vers la France en 1940, lorsque l'Allemagne a envahi l'Europe occidentale.

Joseph Bornstein, encore adolescent, a été arrêté par les forces d'occupation et déporté à Auschwitz avec son frère Isaac en 1943, alors que tous deux avaient rejoint la résistance.

Les deux autres frères, Leon et Albert, ont été assassinés dans les camps de la mort, respectivement à Majdanek et Auschwitz.

Joseph Bornstein , qui souffrait d'épilepsie et d'autres problèmes médicaux après la guerre, s'est par la suite converti au christianisme pour épouser la mère d'Elisabeth Borne, Marguerite Lescène, selon le témoignage de son frère Isaac, lui aussi rescapé. 

Profondément traumatisé par la Shoah, Joseph Bornstein s'est suicidé en 1972 alors que sa fille Elisabeth n'avait que 11 ans. "Je pense qu'il ne s'est jamais remis d'Auschwitz", a dit son frère. 

Celle-ci est alors devenue pupille de la nation. Elle avait expliqué dans une interview que sa mère se débattait dans de grandes difficultés financières pour l'élever, et que c'est grâce à des bourses qu'elle avait pu poursuivre ses études qui l'ont menée vers une brillante carrière.

Cet article a reçu 19 commentaires