Quantcast i24NEWS - Paris: un Juif violemment agressé au cri d’"Allah Akbar"

Paris: un Juif violemment agressé au cri d’"Allah Akbar"

Un homme portant une kippa (illustration)
MARTIN BUREAU / AFP

Un homme de 69 ans sortant d’une synagogue et portant une kippa a été vivement agressé mercredi soir dans le 20ème arrondissement de Paris.

L’agresseur, d’origine nord-africaine et âgé de 19 ans, a pris à partie la victime qui se dirigeait vers une boulangerie de la rue Pelleport, l’a frappée sur le corps et sur le visage, tirée par les cheveux et battue aux cris d’"Allah Akbar, vive Hitler, à mort les Juifs".

"Prévenue par des témoins, la police est rapidement intervenue pour délivrer la victime qui a déposé plainte", a indiqué le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme (BNVCA).

Ce dernier a salué le rôle et l’action de la police du 20ème arrondissement de Paris "qui a interpellé en flagrant délit l’auteur d’une attaque antisémite commise à 21 h 20, le 17/07/18".

La victime, David C., souffre de nombreuses contusions, notamment suite à des coups reçus à la tête, et devra se présenter aux Urgences Médicales Judiciaires pour faire évaluer le nombre d’ITT que son état de santé exige.

L’auteur de cette agression "a été arrêté et placé en garde à vue puis transféré à l’infirmerie psychiatrique, sur les recommandations du médecin en raison de son état de surexcitation observé", a indiqué le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme (BNVCA).

L’organisation "constate et déplore encore une fois, qu’un antisémite violent qui se recommande de l’islamisme va échapper à la justice au motif qu’il présenterait des troubles mentaux, qui ne peuvent et ne doivent tout expliquer, tout excuser, tout absoudre".

C’est la troisième fois cette année que la police française demande l’évaluation psychiatrique d’un suspect ayant agressé une personne de confession juive.

Dans le même temps, le quotidien français Le Point a révélé mercredi qu’une enquête a été ouverte le 29 juin dernier suite à l’envoi de plusieurs lettres de menaces visant des associations juives.

Plusieurs organisations, dont le CRIF, ont porté plainte après réception des missives antisémites signées "la main noire".

Commentaires

(9)

mais mince pour ne pas dire ma repugnance à ce gouvernement qu elle qui soit et qui agie comme a l epoque de vichy en ferment les yeux . mais ils faire justice soit même arrêté d etre l assistanat de cet état français lâché , et peut être que le faite que un juives ce révolte enfin cette justice vas prendre en compte réellement l acte anti juive et donner des condamnation exemplaires.

Mais ou est passer mon commentaire La verité vous blaisse ?

Il va falloir transformer les prisons en hôpitaux psychiatriques car il y a trop de déséquilibrés par rapport aux prisonniers de droit commun, il y a un déséquilibre dans les structures (mentales) administratives..

Quelle honte cela fait des mois que ça dure et personne ne dit assez...je suis dégoûtée.

J’ai honte de ce qui se passe en France aujourd’hui et de la trop faible réaction des politiques.

Il y à 8 ooo ooo de musulmans de malades mentaux , un peu bizarre des qu’i s’agit d’un arabe qui attaque un juif , vous avez dit bizarre? Comme c’est bizarre, , le recteur de la mosquée ne fait aucun commentaire quand un juif est attaqué et frappé sauvagement en criant Halla kbar il se rend complice par son silence mais pour se porter garant de l’imam de Toulouse il est pas le dernier qui s’assemble se ressemble

C’est le résultat de leur éducation, de ce qu’ils entendent chez eux de la bouche de leur parents. Plus que la haine c’est la jalousie qui guide ces gens.

Le trés vrai commentaires concernant Mr Macron a été supprimé comme quoi il ne faut rien dire sur la politique actuelle

Le modérateur d’i24News devrait réviser ses cours de statistique ! Il s’apercevait que mon message était parfaitement « dans les clous » ! Il devrait profiter des vacances estivales pour ce faire et éviter ainsi ses nombreuses suppressions de message sans aucun fondement !!

8Article précédentAttentats du 13-Novembre: le recours de victimes contre les "défaillances" de l'Etat rejeté
8Article suivantCommémoration de la rafle du Vél d’Hiv: "la France a trahi" (Edouard Philippe)