Quantcast i24NEWS - L'Iran cherche à faire avancer son programme nucléaire (rapport allemand)

L'Iran cherche à faire avancer son programme nucléaire (rapport allemand)

A building housing the reactor at the Bushehr nuclear power plant in the Iranian port town of Bushehr
AFP
Les renseignements allemands ont détecté des tentatives d'acquérir des matériaux illicites

L'Iran continue à faire avancer son programme nucléaire, un an après la signature d'un accord promettant sa limitation, a averti l'agence allemande de renseignements intérieurs la semaine dernière.

L'Office fédéral allemand pour la protection de la Constitution (BfV) a déclaré avoir détecté de nombreuses tentatives iraniennes d'acquérir des matériaux illicites en Allemagne, "en particulier ceux qui peuvent être utilisés dans le domaine de la technologie nucléaire", dans son rapport annuel récemment publié. "A titre de comparaison internationale, le niveau des tentatives reste élevé," souligne le rapport.

141 de ces tentatives ont été enregistrées l'an dernier contre 83 essais similaires en 2014. Parmi ceux de 2015, 80 sont décrits comme des activités illégales ayant pour but de se procurer la technologie nécessaire au développement d’armes fonctionnant à l'énergie nucléaire.

La contrebande de marchandises sensibles liées à la prolifération est habituellement effectuée par des entreprises fantôme iraniennes à travers la Chine, la Turquie et les Emirats Arabes Unis, explique le rapport.

Cependant, 90% de ces tentatives ont été contrecarrées grâce à la coopération entre les entreprises et le BfV, a souligné l'agence. Dans le même temps, des responsables du renseignement ont averti que les activités d'approvisionnement clandestines et intensives de l'Iran sur le sol allemand semblent se poursuivre.

"Nous constatons une fois de plus la confirmation de nos inquiétudes: il ne suffit pas de faire simplement confiance à Téhéran," a déclaré l'ambassadeur d'Israël en Allemagne Yakov Hadas-Handelsman au quotidien Tagesspiegel. Il a exprimé sa confiance envers les autorités allemandes qui continueront à déjouer ces activités illégales en utilisant toutes les mesures nécessaires.

Plusieurs hommes politiques allemands ont réagi à la publication du rapport, exprimant leurs préoccupations. Si l'Iran ne respecte pas l'accord nucléaire, il y aura un besoin de revenir sur la question des sanctions, a noté Armin Schuster, le président du groupe CDU à la commission des affaires intérieures du Bundestag.

D'autre part, une porte-parole du parti SPD a déclaré au Tagesspiegel: "le compromis avec l'Iran suppose que les Iraniens coopèrent pleinement et n'accumulent pas de matériaux nucléaires afin de développer des armes. Nous ne sommes pas naïfs et nous surveillerons de près le respect des accords conclus. L'Allemagne sera toujours du côté d'Israël et ne permettra donc aucune menace de la part de l'Iran."

Un accord international historique sur le programme nucléaire iranien entre les grandes puissances et Téhéran avait été scellé à Vienne le 14 juillet 2015, au terme de plusieurs années de négociations.

Cet accord prévoyait la levée des sanctions contre la République islamique en contrepartie du gel provisoire de son programme nucléaire.

Polina Garaev est la correspondante d'i24news en Allemagne.

Commentaires

(1)

L'Iran pourra continuer tranquillement ses provocations tout en avançant dans son problème nucléaire, cela ne posera pas de problèmes à celui qui a signé avec lui un "accord historique". Par contre, ce qui le rend hystérique, c'est qu'Israël construise un immeuble : Cherchez l'erreur...

8Article précédentLe Bangladesh visé par une nouvelle attaque islamiste présumée
8Article suivantL'Inde réussit un test de lancement de missile développé avec Israël