"La position de Trump contre l'antisémitisme est importante" (Netanyahou)

i24NEWS

3 min
Le Premier ministre Netanyahou rend visite à la communauté juive de Singapour
GPOLe Premier ministre Netanyahou rend visite à la communauté juive de Singapour

"Il est très important que le président Trump ait pris une position ferme contre l'antisémitisme"

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a salué la condamnation par le président américain Donald Trump des actes antisémites suite à des menaces à la bombe contre des centres juifs américains et de vandalisme dans un cimetière juif.

"Il est très important que le président Trump ait pris une position ferme contre l'antisémitisme et il est important que nous continuions à le faire dans les années à venir", a déclaré M. Netanyahou en visite officielle en Australie, à la synagogue centrale de Sydney.

Facebook
FacebookFacebook officiel du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou

Une polémique avait éclaté lors de la journée mondiale à la mémoire des victimes de la Shoah, car Trump n'avait pas évoquer spécifiquement les Juifs.

L'association Anti-Defamation League, qui recense les actes d'antisémitisme, avait dénoncé cet oubli.

"C'est déconcertant et inquiétant que le communiqué de la Maison Blanche ne fasse pas mention des Juifs. Les présidents républicains et démocrates l'ont fait dans le passé", a tweeté le directeur de l'ADL Jonathan Greenblatt.

Trump a rejeté les accusations, notant à plusieurs reprises qu'il a des petits-enfants juifs de sa fille Ivanka, convertie au judaïsme.

Le Premier ministre israélien a lui aussi défendu Trump, affirmant lors d'une conférence de presse conjointe la semaine dernière qu'"il n'y a pas de plus grand partisan du peuple juif et de l'État juif que le président de la Maison Blanche."

Les dirigeants juifs américains avaient également appelé lundi la ministre de la Justice Ayelet Shaked et le gouvernement israélien à faire comprendre à l'administration Trump l'urgence de condamner et de combattre la recrudescence de l'antisémitisme aux États-Unis.

"Je pense que ce qu'Israël peut faire pour convaincre notre nouveau président de prendre ce problème à bras le corps, c'est de de reconnaître que l'antisémitisme est un problème. Ce serait très bénéfique", avait déclaré Stephen Seiden, le président de l'Association des centres communautaires juifs d'Amérique du Nord.

Dimanche soir, le président israélien Reuven Rivlin avait manifesté son inquiétude quant à la recrudescence de l'antisémitisme aux États-Unis et le défi inhérent. "C'est également une période très délicate pour la communauté juive qui vous représentez", avait-il déclaré devant les dirigeants juifs américains.

Cet article a reçu 1 commentaires