Quantcast i24NEWS - "Tsahal est une machine meurtrière", l'ambassadeur d'Afrique du sud convoqué

"Tsahal est une machine meurtrière", l'ambassadeur d'Afrique du sud convoqué

des soldats de l'unité des soldats disparus de l'armée israélienne
i24NEWS
D'autres responsables ont tenu des propos hostiles

Le ministère israélien des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur sud-africain en Israël à la suite de déclarations prononcées par deux hauts responsables du gouvernement accusant Israël de pratiquer un système d'apartheid et décrivant le terroriste palestinien tué par Elor Azaria comme "manifestant innocent" et "sans défense allongé sur le sol".

Le ministre de l'Eau et de l'Assainissement, Nomvula Mokonyane, a affirmé qu'Israël menait un système d'apartheid contre les Palestiniens, ajoutant que le tir d'Azaria avait montré que l'armée israélienne constituait une "machine meurtrière".

Azaria a été condamné à un an et demi de prison pour avoir tué un Palestinien neutralisé qui avait mené une attaque au couteau. Mme Mokonyane a affirmé que le meurtre d'un "manifestant palestinien couché sur le sol, se tordant de douleur a été commis sans aucune crainte de punition".

Mme Mokonyane a ajouté qu'avec le soutien des États-Unis, "le régime israélien a continué avec ses politiques abominables de punition collective qui a blessé de nombreux civils innocents, qui ont été victimisés. Israël doit arrêter cette politique."

Israël "le plus grand État d'apartheid"

Un autre responsable, le secrétaire général adjoint de l'ANC Jessie Duarte, a appelé le gouvernement à retirer la citoyenneté aux Juifs sud-africains s'ils avaient servi dans l'armée israélienne.

L'ambassadeur israélien en Afrique du Sud, Arthur Lenk, a également reçu l'ordre de Jérusalem de communiquer l'indignation de son pays face à ces propos.

Les remarques ont été tenues lors d'un événement sur l'apartheid dans des campus sud-africains, aujourd'hui considéré comme le bastion mondial du mouvement BDS.

Mme Mokonyane a critiqué "les voies perverses par lesquelles le régime israélien traite la résistance palestinienne au vu d'une oppression qui ne diminue pas."

"Israël utilise l'eau pour contrôler la Palestine. Cela a été constaté par des recherches, dont certaines ont été examinées par l'ONU. En outre, Israël est le plus grand État d'apartheid de l'eau dans le monde", a-t-elle poursuivi.

Pendant l'opération Bordure Protectrice, elle a avait déjà comparé la conduite militaire d'Israël au comportement nazi, provoquant un tollé chez la communauté juive locale.

Commentaires

(2)

C pas complètement faux ce qu'il dit ...

alain pourcent

si ces sud africains avaient réellement subit un apartheid, ils ne s'exprimeraient pas ainsi.

8Article précédent"La présence iranienne en Syrie est inacceptable pour Israël" (Netanyahou)
8Article suivantLes Etats-Unis envoient 400 soldats supplémentaires en Syrie