La sous-secrétaire générale démissionnaire de l'ONU décorée par l'AP

Rima Khalaf et Mahmoud Abbas
Rima Khalaf a démissionné suite au retrait du rapport dénonçant un "régime d'apartheid israélien"

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a décerné dimanche la plus haute distinction palestinienne à l’ancienne fonctionnaire de l'ONU qui a démissionné la semaine dernière après que le secrétaire général de l'organisation a demandé de retirer la publication d'un rapport accusant Israël d'être un "régime d'apartheid".

L'agence officielle de presse palestinienne Wafa a annoncé dimanche que le président Mahmoud Abbas s'était entretenu avec Rima Khalaf par téléphone et lui avait remis la médaille palestinienne de la plus haute distinction en reconnaissance de son "courage et de son soutien" pour le peuple palestinien.

Abbas a par ailleurs fait savoir à Khalaf que son peuple appréciait sa position "humanitaire et nationale."

Khalaf, sous-secrétaire générale et secrétaire exécutive à la Commission économique et sociale pour l'Asie occidentale (CESAO), a démissionné vendredi après qu'Antonio Guterres a demandé de retirer la publication d’un rapport accusant Israël d'être un "régime d'apartheid".

twitter

"Quand une personne publie une rapport faux et diffamatoire au nom de l'ONU, il est normal que cette personne démissionne", avait réagi l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies.

"Les bureaux de l'ONU se doivent de faire un travail plus rigoureux afin d'éliminer les textes faux et biaisés, et applaudir la décision du secrétaire général", a ajouté Nikki Haley.

Les Etats-Unis avaient réclamé le retrait du rapport onusien accusant Israël d'imposer aux Palestiniens des conditions pouvant s'apparenter au régime d'apartheid tandis qu'Israël a également vigoureusement critiqué le document publié par la CESAO.

Basée à Beyrouth, la CESAO est composée de dix-huit pays arabes, dont l'Autorité palestinienne comme membre à part entière. Elle œuvre à "renforcer la coopération et à promouvoir le développement".

Commentaires

(4)
SOVLANI

Et il se dit homme de paix, elle n'arrivera jamais avec un tel despote qui se maintient sans élection, un vrai modèle de démocratie et les médias occidentaux osent les comparer à Israël!

alain pourcent

une simple démission suivie d'une médaille devraient être assorties d'une lourde peine de prison.

Danstern

qu'ILS démissionnent tous, et prennent leur pension au Qatar.

lejardindemaimonide

Une médaille qui vaut son pesant de chocolat !!!

8Article précédentPratiques "nazies" : Erdogan a "dépassé une limite" (Berlin)
8Article suivantLes USA promettent de "voter contre toute résolution" présentée à l'ONU