Quantcast i24NEWS - Corée du Nord: la Russie, "très inquiète", appelle à la "retenue"

Corée du Nord: la Russie, "très inquiète", appelle à la "retenue"

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, le 27 mars 2017 à Moscou
SERGEI KARPUKHIN (POOL/AFP/Archives)

La Russie, "très inquiète" du regain de tensions concernant la Corée du Nord, a appelé vendredi toutes les parties à la "retenue" et à éviter toute action qui pourrait être interprétée comme une "provocation", a indiqué le Kremlin, après des menaces de Washington envers Pyongyang.

"Moscou suit avec une grande inquiétude la montée des tensions dans la péninsule coréenne. Nous appelons tous les pays à la retenue et les mettons en garde contre toute action qui pourrait être interprétée comme une provocation", a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, à des journalistes.

De son côté, l'armée de Pyongyang a promis une "réponse sans pitié" à toute provocation américaine, dans une déclaration publiée vendredi par KCNA, l'agence de presse officielle de la Corée du Nord, soupçonnée de vouloir mener ce week-end un essai nucléaire.

Citant la récente frappe américaine en Syrie, l'armée nord-coréenne a affirmé que l'administration de Donald Trump était "entrée dasn l'ère des menaces ouvertes et du chantage" contre la Corée du Nord.

Donald Trump a promis jeudi que le "problème" nord-coréen serait "traité". Il avait annoncé auparavant l'envoi vers la péninsule coréenne du porte-avions Carl Vinson, escorté par trois navires lance-missiles, puis évoqué une "armada" comprenant des sous-marins.

La Corée du Nord a promis de répondre à l'envoi "insensé" de ce groupe aéronaval, se disant prête pour la "guerre".

Dans son communiqué publié par KCNA, l'armée nord-coréenne a assuré que les bases américaines en Corée du Sud, "tout comme les quartiers généraux du Mal tels que (le palais présidentiel sud-coréen de) la Maison bleue seraient pulvérisés en quelques minutes".

"Plus de grosses cibles comme des porte-avions à propulsion nucléaire se rapprochent (de la péninsule coréenne), plus l'effet de frappes sans pitié sera grand", a-t-elle ajouté.

Commentaires

(3)
Master

dans l'axe du mal la Russie est tout le temps présente .

Gilhenco

La Corée du Nord a jaugé la réaction de l'Occident par de multiples envois d'engins balistiques en mer du Japon et ailleurs. Obama est assoupi depuis son élection et à laissé pourrir la situation comme en Irak où il a laissé l'EI prospérer puis en Syrie avec sa "ligne rouge" au stylo à l'encre sympathique ;) La donne à changé ! Si la Corée du Nord récidive elle s'exposera des réponses musclées. Tout le monde est prévenu .

A force de crier aux loups......

8Article précédentAfghanistan: La méga bombe américaine a tué 36 combattants de l'EI
8Article suivantUn ex-général syrien accuse Assad de cacher des tonnes d'agents toxiques