Quantcast i24NEWS - Israël et la Russie, seuls pays à avoir "confiance" en Trump (étude)

Israël et la Russie, seuls pays à avoir "confiance" en Trump (étude)

Donald Trump
AFP
Le taux de confiance moyen accordé au président américain est passé de 64%, à 22% entre Obama et Trump

L'élection du président américain Donald Trump a largement entaché la réputation des Etats-Unis et la confiance accordée à la première puissance mondiale, selon une enquête menée par le centre de recherche Pew Research Center (PRC) publiée lundi.

En effet, seuls deux pays, Israël et la Russie, préfèrent cette nouvelle administration à celle de Barack Obama, révèle l'étude qui évalue chaque année la popularité des dirigeants américains.

Les résultats mettent également en lumière une impopularité croissante de Donald Trump et une perte de confiance en la politique américaine sur la scène internationale, dans 37 des pays sondés.

Entre la fin de l’administration Obama et le début de l’ère Trump, le taux de confiance moyen accordé au président américain est passé de 64%, à 22%. Et inversement, si le taux de "non confiance" atteignait 23% à la fin du mandat d’Obama, il passe aujourd’hui à 74% sous Trump.

PCR

Comme un effet domino, cette image négative du président influence également la vision globale du pays à l’étranger. Ainsi, les Etats-Unis comptaient une moyenne de 64% d’avis "favorables" à la fin de l'ère Obama, contre 49% aujourd’hui.

Même constat dans le sens inverse, si les Etats-Unis obtenaient 26% d’avis "défavorables", cette moyenne s’élève à présent à 39%.

Concernant cette fois la confiance en la présidence américaine en matière de politique internationale, on note un déclin de la courbe de confiance sur la quasi-totalité des pays, plus particulièrement auprès de ses proches alliés en Europe et en Asie, tout comme ses voisins canadiens et mexicains, indique l’étude.

Ce n’est qu’auprès de deux pays sur 37, Israël et la Russie, que cette courbe de confiance s’est inversée depuis l’élection de Trump, marquant une amélioration des relations bilatérales entre ces pays.

HO (RUSSIAN FOREIGN MINISTRY/AFP)

Selon le centre de recherche, Donald Trump est plus populaire en Russie que ne l’ont jamais été ses deux prédécesseurs, Barack Obama et George W. Bush.

En Israël "sondage après sondage, les Israéliens donnent aux USA l’un des taux les plus élevés, et c’est encore le cas cette année", constate l’étude, qui révèle que 81% des personnes interrogées ont une "vision positive" du leadership américain.

Le nouveau président américain est, depuis le début de sa campagne présidentielle, une figure très controversée. Ancien milliardaire magnat de l’immobilier, et star du petit écran, Donald Trump est principalement perçu comme une personne "arrogante", "intolérante", et "dangereuse". Mais cet aspect à priori négatif, lui confère également les qualités d’un "leader fort" et "charismatique", révèle le sondage du PRC.

Commentaires

(1)

Je crois que Trump devrait laisser, un moment, PENCE prendre les décrets, juste pour voir si ce sont les décrets ou sa personne que les américains et administrateurs boudent.

8Article précédentLes géants d'Internet partent en guerre contre le terrorisme
8Article suivantUne partie du plateau du Golan décrétée périmètre militaire sécurisé