Quantcast i24NEWS - Pologne: une équipe israélienne de football ciblée par une attaque "antisémite"

Pologne: une équipe israélienne de football ciblée par une attaque "antisémite"

Des skinheads polonais ont attaqué mercredi soir deux membres du personnel de l'équipe israélienne Hapoel Petak Tikva après un match amical
Capture d'écran YouTube
Un match amical a opposé le club israélien Hapoel Petah Tikva et le club polonais MKS Ciechanow

Deux hommes ont été légèrement blessés mercredi soir lors d'une attaque qui a eu lieu à Suchocin, une ville près de Varsovie, après un match amical entre le club israélien Hapoel Petah Tikva et l'équipe polonaise locale, MKS Ciechanow.

"Deux membres de l'encadrement technique ont été agressés par une bande de hooligans après le match contre une équipe locale. L'incident avait un caractère antisémite", a déclaré le porte-parole de l'ambassade israélienne à Varsovie Michal Sobelman.

"L'incident s'est produit après le match alors que les joueurs étaient déjà rentrés à l'hôtel. Deux salariés ont été attaqués. Les joueurs sont alors intervenus et l'un d'eux a réussi de rattraper un des hooligans qui a été remis à la police", a-t-il précisé.

L'ambassade d'Israël à Varsovie a vivement réagi et s'est dit "choquée et attristée par l'information de ce nouvel incident antisémite".

Par ailleurs, le porte-parole du gouvernement polonais Rafal Bochenek a également "condamné fermement l'agression et la violence à l'encontre de toute personne"dans une déclaration officielle.

L'équipe MKS Ciechanów a également "regretté" l'incident et a insisté sur le fait qu'"elle n'était pas responsable du comportement de ses supporters."

"En premier lieu, nous soulignons que notre club regrette toute la situation et condamnons fermement le comportement des auteurs de cette attaque, mais en même temps, nous soulignons qu'aucun membre de notre communauté liée au club n'a de lien présumé avec la situation ", pouvait-on lire dans un communiqué diffusé par le club.

Selon les Israéliens, l'action a été planifiée car les attaquants ont attendu jusqu'à ce que la police quitte les lieux après le match.

Les forces de police de Plonsk et Radom enquêtent actuellement sur l'affaire.

"Les informations fournies à la police montrent que, dans la zone adjacente à l'hôtel où se trouvait l'équipe israélienne, plusieurs personnes masquées se sont précipitées vers deux membres de l'équipe, les ont frappés et se sont enfuies. Les victimes ont souffert de contusions mineures", a communiqué la police sur son site internet.

L'équipe, qui évolue en D2 israélienne, est rentrée en Israël jeudi.

La Pologne abritait la plus grande communauté juive d'Europe avant la Shoah. Bien que la population juive aujourd'hui soit moindre, des incidents antisémites surviennent de manière sporadique.

En 2015, des manifestants anti-réfugiés avaient brûlé l'effigie d'un Juif orthodoxe lors d'une manifestation à Wroclaw.

(avec agence)

Commentaires

(0)
8Article précédentTrump cite Netanyahou lors d'une conversation avec le président mexicain
8Article suivantL'auteur d'un projet d'attentat contre le match Israël-Albanie tué en Syrie