Quantcast i24NEWS - Zone Syrie/Irak: un parachutiste français "tué au combat"

Zone Syrie/Irak: un parachutiste français "tué au combat"

Des militaires français de la 11e brigade de parachutistes entraînent des membres des forces spéciales irakiennes à identifier et à neutraliser des engins explosifs improvisés, à Bagdad le 11 avril 2016
AFP
Le président français Emmanuel Macron, qui est chef des armées, "salue le sacrifice" du parachutiste

Le président Emmanuel Macron a annoncé samedi soir la mort, le matin même, dans la zone Syrie/Irak, d'un adjudant parachutiste des forces spéciales françaises "tué au combat", dans un communiqué publié par l'Elysée.

Selon des sources militaires contactées par l'AFP, c'est la première fois qu'un soldat français est tué dans cette zone irako-syrienne depuis le début de l'opération Chammal, en septembre 2014.

Le chef des armées "salue le sacrifice" de cet "adjudant du 13e régiment de dragons parachutistes", "tué dans l'accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays, la protection de nos concitoyens et la lutte contre la barbarie".

Le 13e RDP fait partie des forces spéciales françaises qui, officiellement, ne sont présentes ni en Syrie ni en Irak.

Dans le communiqué, le président de la République dit avoir "appris avec une profonde tristesse la mort au Levant ce matin" de ce soldat. Interrogé par l'AFP, l'Elysée s'est refusé à préciser le lieu exact où le parachutiste a perdu la vie.

Emmanuel Macron exprime aussi "sa confiance et sa fierté aux militaires français qui combattent avec courage et abnégation les groupes terroristes au Levant comme au Sahel".

Commentaires

(0)
8Article précédentNucléaire iranien: Lavrov met en garde contre la tentation de tout "mélanger"
8Article suivant"Pas vraiment" d'accord nucléaire avec l'Iran après son test de missile (Trump)