Les mesures chinoises offrent une "une fenêtre d'opportunité" pour arrêter le virus (OMS)

i24NEWS - AFP

2 min
Stewardesses take temperatures of passengers as a preventive measure for the coronavirus on an Air China flight from Melbourne to Beijing before it land at Beijing Capital International Airport in China, Tuesday, Feb. 4, 2020
AP / Andy Wong 2020 ©Stewardesses take temperatures of passengers as a preventive measure for the coronavirus on an Air China flight from Melbourne to Beijing before it land at Beijing Capital International Airport in China, Tuesday, Feb. 4, 2020

Le directeur de l'OMS accuse les pays riches de ne pas assez partager les informations

Les "mesures fortes" prises par Pékin contre le nouveau coronavirus offrent une "fenêtre d'opportunité" pour arrêter la propagation dans le monde de la maladie qui a tué 425 personnes dans la seule Chine continentale, a assuré mardi le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

S'exprimant lors d'une session du Conseil exécutif de l'OMS à Genève, l'Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré qu'"il existe une fenêtre d'opportunité grâce aux mesures fortes prises par la Chine dans l'épicentre" de l'épidémie. "Ne laissons pas passer cette fenêtre d'opportunité," a-t-il insisté.

Video poster

"Sur les 176 cas signalés jusqu'à présent en dehors de la Chine, l'OMS a reçu des formulaires complets pour seulement 38% des cas. Certains pays à revenu élevé sont très en retard dans le partage de ces données vitales avec l'OMS. Je ne pense pas que ce soit par manque de capacités", a-t-il ajouté.

"Sans de meilleures données, il est très difficile pour nous d'évaluer l'évolution de l'épidémie ou l'impact qu'elle pourrait avoir et de nous assurer que nous fournissons les recommandations les plus adéquates", a-t-il ajouté. Une vingtaine de pays hors de Chine ont aussi signalé des cas.

Plus de 20.400 cas de contamination par le nouveau coronavirus ont été confirmés en Chine depuis son apparition le 31 décembre à Wuhan (centre).

M. Tedros a indiqué que l'OMS envoyait de masques, des gants, et 18.000 combinaisons de protection à 24 pays, ainsi que 250.000 kits de détection du virus pour accélérer le diagnostic.

Video poster

Cet article a reçu 0 commentaires