Quantcast i24NEWS - L'Arabie saoudite propose la ville d'Abu Dis comme future capitale palestinienne

L'Arabie saoudite propose la ville d'Abu Dis comme future capitale palestinienne

Saudi Crown Prince Mohammed bin Salman attends the Future Investment Initiative (FII) conference in Riyadh, on October 24, 2017
FAYEZ NURELDINE (AFP)
Abu Dis est une petite ville palestinienne située dans le Gouvernorat de Jérusalem

L'Arabie Saoudite a proposé une nouvelle initiative de paix dans laquelle la ville d'Abu Dis près de Jérusalem, deviendrait la capitale d'un futur Etat palestinien, a révélé lundi le New York Times.

Selon le quotidien, le prince héritier Mohammad bin Salman a exposé sa proposition au président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas lors de sa visite surprise à Riyad le mois dernier.

Abu Dis est un village palestinien situé dans le Gouvernorat de Jérusalem à côté de la ville de Jérusalem.

Les dirigeants palestiniens tentaient dimanche d'obtenir des soutiens diplomatiques pour convaincre le président américain Donald Trump de renoncer à un projet sur une éventuelle reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël.

GALI TIBBON (AFP/File)

Le président palestinien Mahmoud Abbas s'est entretenu par téléphone avec plusieurs dirigeants étrangers -dont les présidents français Emmanuel Macron et turc Recep Tayyip Erdogan-- "pour leur expliquer les dangers que comporterait toute décision de transférer l'ambassade (américaine) à Jérusalem ou de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël", a indiqué son conseiller diplomatique, Majdi al-Khalidi.

M. Abbas a mis en garde ses interlocuteurs sur les "conséquences d'une telle décision (américaine) qui va menacer le processus politique et les efforts de paix", a-t-il ajouté.

"L'instauration d'un Etat palestinien indépendant et souverain, avec Jérusalem-Est comme capitale, est nécessaire pour assurer la paix et la stabilité au Moyen-Orient", a déclaré M. Erdogan à M. Abbas, selon des sources présidentielles citées par l'agence de presse turque Anadolu.

(avec agence)

Commentaires

(3)

N’importe quoi ! Arrête l’alcool. Jérusalem Et c’est tout

ça paraît une excellente idée.

Qu’ils se contentent d’Amman, Le Caire, La Mecque ou l’un de la vingtaine d’ Etats qu’ils ont conquis avec leur bienveillance légendaire plutôt que de trépigner comme des enfants mal élevés. C’est déjà pas mal.

8Article précédentCoup d'envoi d'un méga exercice aérien par Washington et Séoul
8Article suivantYémen: le président Hadi ordonne à ses troupes de reprendre Sanaa