Quantcast i24NEWS - Yémen: le président Hadi ordonne à ses troupes de reprendre Sanaa

Yémen: le président Hadi ordonne à ses troupes de reprendre Sanaa

Le président du Yémen Abd Rabbo Mansour Hadi à Ryad, le 21 janvier 2013
FAYEZ NURELDINE (AFP/Archives)
L'opération a été baptisée "Sanaa l'Arabe"

Le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi a ordonné à ses troupes de reprendre la capitale Sanaa avec le soutien de la coalition menée par l'Arabie saoudite, a annoncé lundi un membre de son entourage.

"La président a donné pour ordre à son vice-président Ali Mohsen al-Ahmar, qui se trouve à Marib (à l'est de Sanaa), d'activer la marche des troupes vers la capitale" contrôlée par les rebelles Houthis, accusés de  liens avec l'Iran, a déclaré à l'AFP ce responsable sous le couvert de l'anonymat. L'opération a été baptisée "Sanaa l'Arabe". 

Plus tôt dans la journée, le Premier ministre Ahmed ben Dagher avait annoncé que le président offrira prochainement une amnistie générale à tous ceux qui cessent de collaborer avec les rebelles Houthis soutenus par l'Iran, à la suite de la rupture de l'alliance rebelle à Sanaa.

MOHAMMED HUWAIS (AFP)

"Le président (Abd Rabbo Mansour Hadi) proposera prochainement une amnistie générale à tous ceux qui ont collaboré avec les Houthis et décidé de se rétracter", a déclaré M. ben Dagher dans un discours à Aden, grande ville du sud sous le contrôle du gouvernement reconnu par la communauté internationale.

Cette annonce est visiblement destinée à affaiblir les rebelles Houthis après la rupture de leur alliance avec les partisans de l'ex-président Ali Abdallah Saleh.

Après trois ans de collaboration directe, les deux composantes du camp rebelle ont ouvert des hostilités la semaine dernière dans la capitale Sanaa qu'elles contrôlent conjointement. Des combats meurtriers se poursuivent depuis et se sont étendus à d'autres régions.

Après la dissolution de l'alliance, M. Saleh s'est dit prêt à ouvrir une "nouvelle page" avec les Saoudiens qui conduisent une coalition anti-rebelle au Yémen depuis 2015.

Commentaires

(0)
8Article précédentL'Arabie saoudite propose la ville d'Abu Dis comme future capitale palestinienne
8Article suivantBrexit: Tusk renonce à un déplacement au Proche-Orient en raison des négociations