Pas de résultats.

close

L'UE publie enfin un rapport sur l'antisémitisme dans les manuels scolaires de l'Autorité palestinienne

i24NEWS

clock 2 min

Des élèves palestiniens dans la cour du collège Amine al-Husseini à Ramallah, le 27 mars 2017
ABBAS MOMANI (AFP)Des élèves palestiniens dans la cour du collège Amine al-Husseini à Ramallah, le 27 mars 2017

Le rapport comprend plusieurs exemples d'encouragement à la violence et de diabolisation d'Israël et des Juifs

L'Union européenne a publié vendredi un rapport sur les manuels scolaires de l'Autorité palestinienne quatre mois après sa finalisation, qui révèle de nombreux cas d'antisémitisme et d'incitation à la violence.

Le rapport, achevé en février, comprend des dizaines d'exemples d'encouragement à la violence et de diabolisation d'Israël et des Juifs.

Video poster

La semaine dernière, vingt-deux membres du Parlement européen ont demandé à la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, de suspendre l'aide à l'AP en raison de ces livres, qui "prêchent l'antisémitisme, l'incitation et la glorification de la violence et du terrorisme (...) en violation des valeurs fondamentales de l'UE et de notre objectif déclaré de contribuer à faire avancer la paix et la solution à deux États".

Le vice-président de la commission des Affaires budgétaires du Parlement européen, Niclas Herbst, a demandé que 5 % du financement de l'UE à l'AP et à l'UNRWA, l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens, soit retenu et redirigé vers des ONG qui adhèrent aux normes d'éducation de l'UNESCO.

"Le fait que l'aide de l'UE au système éducatif de l'AP soit utilisée pour produire du matériel de propagande antisémite qui encourage la haine, la violence et le terrorisme, au lieu de promouvoir une solution pacifique au conflit, nuit à la perspective de coexistence et d'établissement de relations de bon voisinage encourageantes", a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

La Commission européenne doit prendre le rapport au sérieux et prendre des mesures pratiques pour arrêter l'aide européenne jusqu'à ce que les problèmes du rapport soient rectifiés, a-t-il dit, ajoutant que l'UE dispose de moyens pour surveiller de près où vont ses financements.

Video poster