Pas de résultats.

close

Le Mossad a éliminé le scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh à l'aide d'une mitrailleuse télécommandée (New York Times)

i24NEWS

clock 2 min

Photo fournie par les autorités iraniennes le 27 novembre 2020 du scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh, le 23 janvier 2019 à Téhéran
AFP PHOTO / HO / KHAMENEI.IRPhoto fournie par les autorités iraniennes le 27 novembre 2020 du scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh, le 23 janvier 2019 à Téhéran

L'ensemble du dispositif pesait environ une tonne et a été introduit clandestinement en Iran

L'assassinat du scientifique iranien Mohsen Fakhrizadeh, en novembre 2020, lors d'un attentat mené par une équipe du Mossad israélien, n'aurait nécessité aucun agent sur place et aurait pris moins d'une minute, selon un nouveau rapport publié samedi dans le New York Times.

L'arme utilisée pour éliminer le scientifique, considéré par Israël et de nombreux pays occidentaux comme le "père" du programme nucléaire iranien, était une mitrailleuse FN MAG de fabrication belge, fixée à un robot et alimentée par une technologie de reconnaissance faciale. 

L'ensemble du dispositif pesait environ une tonne et a été introduit clandestinement en Iran en pièces détachées avant l'opération, puis réassemblé.

L'équipe du Mossad a géré l'ensemble de l'opération depuis un centre de commandement situé à l'extérieur du pays. 

Israël suivait de près les déplacements de Fakhrizadeh depuis au moins 2007 et a commencé à préparer son assassinat fin 2019, après une série de réunions entre des responsables israéliens et des Américains de haut rang, dont Donald Trump, le secrétaire d'État Mike Pompeo et la directrice de la CIA, Gina Haspel.

"Alors qu'Israël était sur le point de tuer un haut responsable iranien, un acte qui avait le potentiel de déclencher une guerre, il avait besoin de l'assentiment et de la protection des États-Unis", a rapporté une source citée par le New York Times, notant que Donald Trump et l'ancien Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou "voyaient les choses de la même manière".