Pas de résultats.

Israël fait pression sur les États-Unis pour qu'ils retirent de la liste noire la société d'espionnage NSO

i24NEWS

2 min
Un bâtiment de la société israélienne NSO à Herzliya, en Israël, le 25 août 2016
AP Photo/Daniella CheslowUn bâtiment de la société israélienne NSO à Herzliya, en Israël, le 25 août 2016

NSO group insiste sur le fait que ses actions visent à lutter contre le terrorisme

Israël fait pression sur les États-Unis pour qu'ils retirent de leur liste noire la société de surveillance israélienne NSO Group, a rapporté le New York Times.

NSO Group a été mis sur liste noire par les États-Unis pour avoir développé et fourni "des logiciels espions à des gouvernements étrangers qui ont utilisé ces outils pour cibler de manière malveillante des responsables gouvernementaux, des journalistes, des hommes d'affaires, des militants, des universitaires et des employés d'ambassade", selon un communiqué du département américain du Commerce.

Depuis plusieurs mois, la société israélienne fait face à de nombreuses critiques à travers le monde concernant des allégations selon lesquelles elle aiderait les gouvernements à espionner les dissidents et les militants des droits de l'homme. 

NSO insiste toutefois sur le fait que ses actions sont uniquement destinées à aider les pays à lutter contre le crime et le terrorisme.

Video poster

Citant deux hauts responsables israéliens anonymes, le rapport précise que la récente décision de Washington a alarmé Jérusalem. Israël considère l'accusation selon laquelle NSO a agi contre les intérêts américains comme une accusation implicite contre Israël.

Israël va tenter de convaincre l'administration du président américain Joe Biden que les activités de NSO et d'une deuxième entreprise placée sur liste noire, Candiru, "restent d'une grande importance pour la sécurité nationale des deux pays", selon le rapport.