La Russie prépare une invasion à grande échelle de l'Ukraine (responsables américains)

i24NEWS

2 min
Exercices militaires conjoints biélorusses et russes au champ de tir de Brestsky, en Biélorussie, le 4 février 2022
Russian Defense Ministry Press Service/ APExercices militaires conjoints biélorusses et russes au champ de tir de Brestsky, en Biélorussie, le 4 février 2022

Le Renseignement US n'a pas précisé si Vladimir Poutine avait pris la décision de lancer cette opération

La Russie est sur le point d'achever les préparatifs de ce qui semble être une invasion à grande échelle de l'Ukraine qui pourrait faire jusqu'à 50.000 civils tués ou blessés, permettre d'encercler Kiev et de renverser le président Volodymyr Zelensky en 48 heures, selon des responsables militaires et du renseignement américains.

Une crise humanitaire pourrait en découler, provoquant le départ d'un à 5 millions de personnes fuyant le chaos qui en résulte, d'après leurs évaluations communiquées aux élus du Congrès et aux partenaires européens des Etats-Unis ces derniers jours.

Video poster

Ces estimations interviennent tandis que l'armée russe continue d'envoyer des unités de combat à la frontière ukrainienne à la fois sur son propre territoire et en Biélorussie, 70% des effectifs nécessaires à une telle opération sont déjà sur place.

Au rythme où le dispositif militaire russe se déploie, 150.000 hommes pourraient être mobilisés à la mi-février, un contingent suffisant pour une offensive de grande ampleur selon les responsables.

Le Renseignement américain n'a toutefois pas précisé si le président Vladimir Poutine avait pris la décision de lancer cette opération.

Moscou dément toute velléité d'invasion, affirmant vouloir seulement garantir sa sécurité. 

Samedi, les premières troupes américaines sont arrivées à la base militaire de Rzeszow, dans le sud-est de la Pologne, en renfort aux alliés de l'OTAN, en marge d'efforts diplomatiques visant à convaincre la Russie de retirer ses troupes massées aux frontières de l'Ukraine.

Emmanuel Macron tentera d'obtenir des avancées lors de ses rencontres avec les présidents russe et ukrainien à Moscou lundi, à Kiev mardi.

Cet article a reçu 8 commentaires