Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique en visite en Iran samedi

AFP

2 min
Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi, s'exprime lors d'une conférence de presse à Vienne, en Autriche, le 17 décembre 2021.
Michael Gruber/APLe directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Mariano Grossi, s'exprime lors d'une conférence de presse à Vienne, en Autriche, le 17 décembre 2021.

M. Grossi tiendra une conférence de presse à son retour à Vienne samedi dans la soirée

Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) effectuera samedi une visite en Iran, dans le cadre des efforts menés pour sauver l'accord sur le nucléaire iranien, a annoncé un porte-parole de l'organisation dépendant des Nations unies.

Le directeur général Rafael Grossi "se rendra en Iran pour des réunions avec des responsables iraniens samedi", a indiqué ce porte-parole. 

M. Grossi tiendra une conférence de presse à son retour à Vienne samedi dans la soirée, a-t-il précisé.

Video poster

Cette annonce intervient au lendemain de l'affirmation par M. Grossi que l'AIEA "n'abandonnera jamais" ses efforts pour que l'Iran fournisse des clarifications sur la présence de matière nucléaire dans des sites non déclarés sur son territoire.

Téhéran demande la clôture de l'enquête de l'AIEA pour la conclusion d'un accord qui permettrait de sauver le pacte avec conclu en 2015 entre l'Iran d'un côté, les Etats-Unis, la Chine, la France, le Royaume-Uni, la Russie et l'Allemagne de l'autre et connu sous son acronyme JCPOA.

Washington s'en est retiré en 2018 en rétablissant des sanctions contre l'Iran. En riposte, l'Iran s'est largement affranchi des restrictions qu'il avait accepté d'imposer à ses activités nucléaires.

Les prochains jours sont perçus comme décisifs pour les discussions en cours à Vienne entre les grandes puissances et l'Iran pour relancer le JCPOA.

Cet article a reçu 2 commentaires