Des dirigeants juifs américains mettent en garde Israël contre l'arrivée d'un gouvernement de droite

i24NEWS

2 min
Des manifestants pro-israéliens se rassemblent devant le bâtiment fédéral lors d'un rassemblement en faveur d'Israël à Los Angeles.
AP/Jae C. HongDes manifestants pro-israéliens se rassemblent devant le bâtiment fédéral lors d'un rassemblement en faveur d'Israël à Los Angeles.

Les participants américains à la réunion ont exprimé leur inquiétude quant au fait que le nouveau gouvernement poursuivrait des politiques "racistes"

Les dirigeants juifs américains ont tenu une réunion avec de hauts responsables israéliens à l'ambassade de Washington au début du mois pour discuter de leurs préoccupations concernant le nouveau gouvernement de droite, avertissant que les politiques visant les Juifs LGBT et les membres des communautés non orthodoxes pourraient voir les Juifs américains manifester devant l'ambassade.

Selon le rapport du site d'information Axios, la réunion avec des membres éminents d'organisations pro-israéliennes et Shuli Davidovich, le chef du bureau du ministère israélien des affaires étrangères pour la diaspora, a eu lieu le 7 décembre, alors que le nouveau Premier ministre Benjamin Netanyahou était encore en train de négocier avec ses partenaires de coalition d'extrême droite et ultra-orthodoxes.

Selon Axios, les participants américains à la réunion ont exprimé leur inquiétude quant au fait que le nouveau gouvernement poursuivrait des politiques "racistes, antagonistes envers les juifs réformés et conservateurs et portant atteinte aux droits LGBTQ+, ce qui pourrait nuire aux dons de la communauté juive américaine à Israël".

Video poster

Ils ont averti que de telles mesures pousseraient également les jeunes juifs américains à s'éloigner davantage d'Israël et ont mis en garde contre des scénarios qui pourraient voir des juifs américains manifester devant l'ambassade à Washington ou des centaines de personnes prendre l'avion pour aller manifester en Israël.

Le média américain, qui cite plusieurs participants à la réunion, indique que les Israéliens ont été pris de court et ont exhorté les Américains à ne pas porter de jugement hâtif.

Cet article a reçu 35 commentaires