Quantcast i24NEWS - L'UNICEF a transféré des fonds à des organisations BDS (ONG)

L'UNICEF a transféré des fonds à des organisations BDS (ONG)

Logo de l'UNICEF
Les fonds octroyés par le gouvernement canadien étaient destinés à des fins éducatives

"Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) a prouvé une fois de plus qu'il ne se concentre pas seulement sur l'aide aux enfants, mais aussi sur la lutte contre Israël", a affirmé le président de l'ONG Monitor, le professeur Gerald Steinberg.

Le gouvernement canadien a transféré environ un million de dollars au Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) pour un projet éducatif destiné aux Palestiniens.

Ces fonds étaient destinés à diverses fins éducatives, notamment la formation d'enseignants palestiniens, l'achat de manuels, le renforcement des structures éducatives et la fourniture de services psychologiques aux enfants et aux jeunes adolescents.

Cependant, l'UNICEF a acheminé des fonds au programme EAPPI (Programme œcuménique d'accompagnement en Palestine et Israël) qui forme des militants BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) dans le monde entier.

Dans le cadre du projet, ces activistes mènent des campagnes anti-israéliennes et utilisent parfois la rhétorique antisémite dans les églises du monde entier. Une organisation BDS similaire, "Christian Peacemaker Teams", bénéficie également de ces fonds.

AFP/Vincenzo Pinto

"L'ONG Monitor Research Institute appelle le gouvernement canadien et d'autres gouvernements contribuant à des projets de ce type à accroître la supervision de leurs subventions afin que l'agence des Nations unies ne transfère pas de fonds publics aux organisations," a déclaré Gerald Steinberg.

"Ces initiatives mènent à des campagnes politiques extrémistes sous prétexte d'activités humanitaires et de promotion des droits de l'homme. Nous exigeons que l'UNICEF cesse sa coopération avec ces groupes ainsi qu'avec les organisations affiliées au FPLP (Front populaire de libération de la Palestine)", a-t-il ajouté.

Le mois dernier, le quotidien israélien Israel Hayom avait rapporté que l'UNICEF projetait d'inclure l'armée israélienne sur une liste dénonçant des organisations qui commettent de graves violations contre les enfants telles que l'Etat islamique ou encore Boko Haram.

Commentaires

(7)

c’est une honte

Unicef honte

ça étonne qui ?

C’est le moment de ne plus rien donner à l’UNICEF en France !!

détournement de fonds un jour, détournement pour toujours.

Boycott UNICEF

Mais arrêtez donc d’exiger... Commencez déjà à respecter ce que la communauté exige de vous.

8Article précédentEntretien téléphonique Poutine-Macron sur la Syrie et l'Ukraine
8Article suivantLe Rwanda refuse de parler des migrants avec des députés israéliens