Quantcast i24NEWS - Un tribunal israélien refuse d'ajourner l'expulsion d'un responsable de HRW

Un tribunal israélien refuse d'ajourner l'expulsion d'un responsable de HRW

Le directeur de Human Rights Watch (HRW), Omar Shakir, dans son bureau à Ramallah en Cisjordanie, le 9 mai 2018
ABBAS MOMANI (AFP)

Un tribunal israélien de Jérusalem a refusé jeudi de repousser l'expulsion d'un directeur local de Human Rights Watch (HRW), accusé par les autorités israéliennes de "soutenir le boycott" de l'Etat hébreu.

Cette décision a été annoncée par le responsable concerné, Omar Shakir, citoyen américain, qui a ajouté avoir désormais une semaine pour quitter Israël.  

Ce directeur de l'organisation de défense des droits de l'Homme HRW basée à New York, a fait appel contre la procédure d'expulsion annoncée le 8 mai par le ministère israélien de l'Intérieur.

"Le juge a rejeté notre demande d'ordonnance provisoire qui m'aurait permis de rester dans le pays jusqu'à ce que l'appel soit examiné", a-t-il dit. "Le juge m'a donné jusqu'au 24 mai pour partir".

HRW va saisir la Cour suprême, selon lui. 

Le ministère de l'Intérieur avait donné à M. Shakir  deux semaines pour partir après avoir décidé de mettre fin à son permis de séjour en l'accusant de "soutenir le boycott d'Israël".

M. Shakir dément tout soutien au boycott et accuse Israël de chercher à faire taire une organisation très critique, sur fond de persistance du conflit israélo-palestinien.

Israël est en butte à une campagne globale de boycott économique, culturel ou scientifique, destinée à obtenir "la fin de l'occupation et de la colonisation des Territoires palestiniens". Israël combat le boycott comme une menace stratégique attentant à sa légitimité.

Commentaires

(11)

"destinée à obtenir..." devrait etre remplace par "dont le but annonce". Ce serait plus exacte.

Dégage de mon pays!!!

DEGAGE! IL EST TEMPS QUE LA PEUR CHANGE DE CAMPS

Virez moi ce cloporte!

La peur a déjà changé de camp. Nous attendons juste la réélection de Trump et là ce sera le coup de grâce

très bonne décision. ...

C’est injuste de jeter un honorable monsieur qui s’occupe des 4 millions de réfugiés juifs des pays arabes dans les camps de Haifa, Tel-Aviv, ashkelon, de la prison à ciel ouvert de Jérusalem encerclée de colons arabes, etc... Il était bien là pour ça, non?

Yes on comprend pas ton sens de l’humour pourri

Vite vite dehors

Soutien des terroriste Dehors

#lespalestinienssontdesjordaniens

8Article précédentLa Bosnie refuse d'extrader vers la Tunisie un suspect du meurtre d'un cadre du Hamas
8Article suivantLe Paraguay va transférer mardi son ambassade en Israël à Jérusalem