Quantcast i24NEWS - "Position anti-israélienne" au CDH: Washington pourrait se retirer

"Position anti-israélienne" au CDH: Washington pourrait se retirer

US Ambassador to the UN Nikki Haley leaves the room as Palestinian Ambassador Riyad Mansour prepares to address a meeting on Gaza, Tuesday, May 15, 2018 at United Nations headquarters.
AP Photo/Mary Altaffer

Les Etats-Unis pourraient se retirer du Conseil des droits de l'homme des Nations unies (CDH) ont déclaré vendredi des diplomates, affirmant que ce retrait est "imminent" et que "la question n'est plus si, mais quand".

L'ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, avait déjà publiquement mis en garde le Conseil l'année dernière, soulignant que si l’organe basé à Genève "persistait dans sa position anti-israélienne", Washington se retirerait.

Lors d'une réunion le mois dernier, le CDH a a adopté une résolution appelant à "envoyer de toute urgence une commission internationale indépendante" pour enquêter sur les violations et mauvais traitements présumés "dans le contexte des assauts militaires menés lors des grandes manifestations civiles qui ont commencé le 30 mars 2018".

Seuls les États-Unis et l'Australie s'y étaient opposés.

L'administration de Trump n'a pas encore pris de décision concernant son retrait du Conseil des droits de l'homme des Nations unies, mais les discussions à Genève et à New York visant à forger un autre programme ont été infructueuses, selon des diplomates ayant pris part aux pourparlers.

Selon certains responsables américains, le retrait de Washington pourrait cependant rendre Israël encore plus isolé au Conseil, et renforcer des pays comme l'Egypte, le Pakistan et la Russie.

En Octobre dernier, Les États-Unis s'était déjà retirés de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), accusant l'institution d'être "anti-israélienne".

Commentaires

(9)

Il suffirait que tous les pays qui prétendent défendre les Droits de l'Homme et la Dignité Humaine tombent leurs masques d'hypocrites, et qu'ils cessent de donner des leçons à toute la planète, France en tête, et quittent cet organisme aux mains des pires dictatures qui soient, pour que les choses aillent mieux... Israël pourrait lui aussi se retirer de ce cirque et rejoindre les USA. Dans ce cas, les hystériques de service pourront s'acharner autant qu'ils veulent sur un Etat qui ne fait plus partie de ce carnaval..... Dans tous les cas, jamais aucune Administration américaine n'a été aussi favorable et active en faveur d'Israël, que celle de TRUMP.....

Est ce que ce soutien inconditionnel se révèlera positif à long terme ? C’est la question.

Bravo Nikki que D la garde pour le soutien inconditionnel qu elle apporte a Israel

Positif ou pas sur le long terme en tout cas cela fait du bien a l ame de se sentir soutenu par quelqu un

merci trump

Toutes ces instances arabisées vont peu à peu disparaître....

enfin. merci

Magnifique cette femme. Elle est courageuse et adopte une position équilibrée au sein d'une institution dont le seul but est de condamner systématiquement Israel. Bravo Madame.

Ils auraient dû le faire depuis bien longtemps.

8Article précédentFrappe de l'armée américaine en Afghanistan contre un chef djihadiste
8Article suivantLes responsables US en discussion avec Guterres suite aux résolutions de l'ONU