Quantcast i24NEWS - ONU: Michelle Bachelet à la tête du Haut-Commissariat aux droits de l'homme

ONU: Michelle Bachelet à la tête du Haut-Commissariat aux droits de l'homme

Multiple UN sources said that former Chilean president Michelle Bachelet had been approached about the role, but she reportedly turned it down
Yamil LAGE (AFP/File)

L'Assemblée générale des Nations unies a confirmé vendredi par un vote la nomination de l'ancienne présidente du Chili Michelle Bachelet à la tête du Haut-Commissariat aux droits de l'homme.

La nouvelle Haute-Commissaire aux droits de l'homme va prendre ses fonctions à une époque de montée de "la haine et de l'inégalité" dans le monde, a aussitôt relevé le secrétaire général des Nations unies.

"Elle prend ce poste à une période ayant de graves conséquences sur les droits humains", a déclaré Antonio Guterres à la presse quelques minutes après la confirmation par l'Assemblée générale des Nations unies de la nomination de Mme Bachelet.

La socialiste, pédiatre de formation, a été la première femme présidente du Chili, entre 2006 et 2010 et à nouveau de 2014 à 2018.

Elle a également été la première directrice d'ONU Femmes, l'agence des Nations unies promouvant l'égalité entre femmes et hommes, à sa création, en 2010.

Coulant des jours heureux aux Nations unies, Michelle Bachelet avait à l'époque reconnu dans un entretien que "c'était un job en or" et qu'elle avait alors "beaucoup de raisons d'y rester".

PABLO VERA LISPERGUER (AFP)

D'abord réticente à revenir en politique pour une seconde élection présidentielle, elle avait attendu le dernier moment, en mars 2013, pour se déclarer.

Au cours de son second mandat, elle a bousculé cette société réputée très conservatrice par une série de réformes progressistes, dont l'adoption du mariage homosexuel et la dépénalisation de l'avortement, auparavant interdit.

Lors de sa première candidature à la présidence parrainée par l'ex-président socialiste Ricardo Lagos après avoir été ministre de la Santé, puis la première femme ministre de la Défense d'Amérique latine, elle avait évoqué "ce sentiment de devoir".

Née le 29 septembre 1951 à Santiago, elle a passé son enfance à sillonner le Chili au gré des mutations de son père pilote de l'armée de l'air. En 1970, elle entame des études de médecine et entre aux Jeunesses socialistes.

Le 11 septembre 1973, date du coup d'Etat d'Augusto Pinochet, son père promu général d'aviation et proche du président socialiste Salvador Allende, est arrêté, accusé de trahison. Il mourra six mois plus tard en détention, torturé par ses pairs.

CLAUDIO REYES (AFP/Archives)

La mort d'Alberto Bachelet marquera à jamais la vie de sa fille Michelle, qui voudra toujours se montrer à la hauteur de ce père aimé et admiré.

Elle poursuit ses études de médecine tout en aidant secrètement des personnes persécutées par le régime militaire. Mais en janvier 1975, elle est arrêtée avec sa mère par les services secrets, qui les conduisent au centre de Villa Grimaldi, où les deux femmes sont torturées.

Libérées fin janvier, mère et fille s'exilent en Australie puis en Allemagne de l'Est, où Michelle Bachelet continuera ses études puis retournera au Chili en 1979.

Rompant avec le style figé de la classe politique traditionnelle, cette femme divorcée, mère de trois enfants et grand-mère, s'est notamment fortement engagée en faveur de l'amélioration des droits des femmes dans un pays ultra-conservateur, où le divorce n'a été légalisé qu'en 2004.

Commentaires

(3)

Nous lui souhaitons bon courage et bon vent... Par contre, on jugera sur pièces sa nomination si elle arrive à mettre un terme au cirque qui règne dans cette organisation dans laquelle l'Iran, la Lybie, Cuba et d'autres grandes démocraties occupent des postes importants......

son action peut être nous aidera t'elle à mieux comprendre la doctrine maçonnique vis à vis d'Israël. Mesrod

Cette dame mérite le respect. Espérons qu’elle mette de l’ordre dans cette organisation.

8Article précédentTrump a autorisé le "doublement" des taxes douanières sur l'acier et l'aluminium turcs
8Article suivantAttaque d'un bus au Yémen: le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit vendredi