Quantcast i24NEWS - 29 enfants tués au Yémen: le Conseil de sécurité de l'ONU veut une enquête "crédible"

29 enfants tués au Yémen: le Conseil de sécurité de l'ONU veut une enquête "crédible"

Un garçon blessé dans une frappe aérienne soigné dans un hôpital de Saada dans le nord du Yémen, le 10 août 2018
STRINGER (AFP)

Le Conseil de sécurité de l'ONU a dit vendredi vouloir une enquête "crédible" sur le raid aérien, attribué à la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite, qui a tué 29 enfants au Yémen.

L'ambassadrice britannique à l'ONU Karen Pierce, qui préside le Conseil et s'exprimait en son nom, a exprimé à des journalistes, après une réunion à huis clos sur le Yémen, sa "grande préoccupation" et appelé à "une enquête crédible et transparente".

Plus tôt vendredi, la coalition militaire sous commandement saoudien, qui intervient au Yémen contre les rebelles Houthis, a annoncé l'ouverture d'une enquête sur le raid.

Le Conseil de sécurité n'a pas ordonné le lancement d'une enquête séparée, mais "va maintenant discuter avec l'ONU et d'autres pour voir comment l'enquête peut avancer au mieux", a précisé Mme Pierce.

Cette réunion avait été demandée par la Bolivie, les Pays-Bas, le Pérou, la Pologne et la Suède, tous des membres non permanents du Conseil de sécurité. 

Avant la réunion, les Pays-Bas avaient insisté sur le fait que l'enquête devait être indépendante, laissant entendre que la décision de la coalition de lancer une investigation était insuffisante.

"Nous avons vu les images des enfants qui sont morts", a déclaré à la presse l'ambassadrice adjointe des Pays-Bas à l'ONU, Lise Gregoire-van Haaren.

"Ce qui est crucial maintenant, c'est d'avoir une enquête crédible et indépendante", a-t-elle ajouté.

Le Conseil de sécurité n'a pas spécifié si l'enquête devait être indépendante, comme l'a demandé le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres jeudi.

Commentaires

(0)
8Article précédentTrump a autorisé le "doublement" des taxes douanières sur l'acier et l'aluminium turcs
8Article suivant29 enfants tués au Yémen: le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit vendredi