Quantcast i24NEWS - USA: l'ex-directeur de campagne de Donald Trump va collaborer à l'enquête russe

USA: l'ex-directeur de campagne de Donald Trump va collaborer à l'enquête russe

L'ancien directeur de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, a accepté vendredi, dans un revirement inattendu, de coopérer dans l'enquête russe, faisant encore monter d'un cran la pression sur la Maison Blanche.

S'il y a eu collusion entre Moscou et l'équipe du candidat républicain pendant la campagne présidentielle de 2016, l'ancien lobbyiste qui l'a dirigée pendant cinq mois et qui avait auparavant travaillé pour des Ukrainiens pro-russes, a toutes les chances d'avoir été au courant.

Poursuivi pour des activités frauduleuses antérieures à la campagne, Paul Manafort, 69 ans, a accepté vendredi un accord avec l'équipe du procureur spécial Robert Mueller chargée de l'enquête russe, la bête noire de Donald Trump qui l'accuse de mener une injuste "chasse aux sorcières".

M. Manafort a accepté de plaider coupable d'association de malfaiteurs contre les Etats-Unis et d'obstruction à la justice, dans l'espoir d'une peine amoindrie. Mais surtout, il a accepté de coopérer à l'enquête, ce qu'il s'était toujours refusé à faire.

Preuve d'une certaine nervosité, la Maison Blanche s'est empressée d'assurer que sa décision concernait des faits n'ayant "absolument rien à voir avec le président ou sa campagne présidentielle victorieuse de 2016". "Il n'y a absolument aucun lien", a martelé Sarah Sanders, porte-parole de l'exécutif.

SAUL LOEB, Brendan Smialowski (AFP/File)

Paul Manafort est en effet mis en cause pour des faits antérieurs à 2014, le procureur spécial ayant autorité pour poursuivre tout délit découvert pendant ses investigations.

L'ancien consultant a reconnu vendredi avoir dissimulé aux autorités et au fisc ses activités de conseil en faveur de l'ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch, puis d'avoir tenté de corrompre des témoins.

Selon l'accord, il va rester détenu jusqu'à ce que la juge Jackson fixe sa peine, qui pourrait aller jusqu'à 10 ans de prison.

Cette réunion entre plusieurs membres de l'équipe de campagne, dont le fils aîné de Donald Trump et son gendre Jared Kushner, avec une avocate russe est au coeur de l'enquête de Robert Mueller.

Celui-ci a lancé à ce stade des poursuites à l'encontre d'une trentaine d'individus, dont une majorité de Russes. Paul Manafort était jusque-là le seul Américain à refuser de plaider coupable. Certains commentateurs en avaient conclu qu'il espérait une grâce présidentielle.

Commentaires

(1)

Allez, encore une pluie de "fake news" et de bidonnages balancés par des médias qui ont la haine de TRUMP, en charge de son lynchage quotidien ... TRUMP Jr a bien rencontré une avocate russe qui devait lui fournir des infos sensibles sur Hillary, mais elle lui a surtout parlé de l'adoption d'enfants russes, et rien de plus, sinon, ça se saurait ... Concernant Paul Manafort, faut-il rappeler qu'il a été condamné pour des fraudes bancaires et fiscales, qui remontent à 10 ans AVANT la campagne électorale de TRUMP ??? Une fois de plus, certains essaient de faire croire qu'en échange de la clémence des juges, Manafort va balancer des secrets bien gardés sur la prétendue ingérence russe dans l'élection de TRUMP qui lui aurait permis d'être élu frauduleusement; c'est l'éternel rengaine des mauvais perdants .... Cohen et Papadopoulos devaient eux aussi fournir des éléments décisifs qui allaient faire rendre gorge à TRUMP, mais apparemment, il n'y a rien ... Comment expliquer qu'après deux ans d'enquêtes minutieuses menées par Mueller avec d'énormes moyens, il n'y a toujours aucune preuve incontestable sur la prétendue collusion russe dans la campagne présidentielle de TRUMP ????? Bien sûr, les mauvais perdants font tout ce qu'ils peuvent pour balancer leurs calomnies diffamatoires sur TRUMP à deux mois des élections décisives de mi-mandat qu'ils ne sont sûrs de remporter ... Faute d'arguments sur la gestion extraordinaire de TRUMP, les "Démocrates" en sont à récolter des ragots et à racler les fonds de poubelles ......

8Article précédentUSA: l'ex-directeur de campagne de Donald Trump va collaborer à l'enquête russe
8Article suivantLa Nasa envoie dans l'espace un laser pour étudier la glace sur Terre