Quantcast i24NEWS - France: La Loire-Atlantique et 18 communes signent un Pacte d’amitié pour la Palestine

France: La Loire-Atlantique et 18 communes signent un Pacte d’amitié pour la Palestine

Un manifestant accroche le 30 janvier 2015 à Biline, un village de la Cisjordanie, un drapeau palestinien et une affiche avec un portrait de Malak al-Khatib, de 14 ans, détenue en Israël
Abbas Momani (AFP)

Le Département français de Loire-Atlantique a témoigné de son engagement pour la reconnaissance d’un État palestinien, vivant en paix au côté d’Israël, en signant la semaine dernière un Pacte d’amitié, aux côtés de dix-huit communes du département avec le Gouvernorat de la partie orientale de Jérusalem (Jerusalem-Est), pour "affirmer leur soutien au respect du droit international".

Signé en présence de représentants du Gouvernorat de Jérusalem et de l’Ambassade de Palestine en France, ce pacte affirmera la volonté des communes signataires, du Département et du Gouvernorat de Jérusalem d’"oeuvrer ensemble pour une paix respectueuse des droits du peuple palestinien".

Le Pacte a été signé le 29 novembre à l'occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

En effet, la date du 29 novembre a été retenue en raison de sa "signification particulière pour le peuple palestinien".

"Ce jour-là, l’Assemblée générale a adopté, en 1947, la résolution dite 'résolution sur le plan de partage', qui prévoyait la création en Palestine d’un 'État juif' et d’un 'État arabe', "Jérusalem étant placée sous un régime international spécial', explique le communiqué.

Les dix-huit communes qui se sont déjà engagées dans ce pacte d’amitié sont les suivantes : Bouguenais, Bouvron, Chaumesen- Retz, Couëron, Erbray, Geneston, La Grigonnais, La Chapelle-sur-Erdre, Les Sorinières, Orvault, Plessé, Rezé, Saint-Aubin-des-Châteaux, Saint-Jean-de-Boiseau, Sainte-Luce-sur-Loire, Saint-Mars-de- Coutais, Saint-Nazaire, Saint-Nicolas-de-Redon.

Le communiqué fait part également des "interventions très concrètes" dans des domaines très variés entre le Département et "la Palestine", plus précisément le Gouvernorat de Jénine qui ont lieu depuis 2014.

"En matière de sécurité civile, domaine où peu de collectivités françaises se sont engagées jusqu’à présent, de nombreuses actions ont été réalisées. L’éducation et la jeunesse sont développées à travers l’enseignement de la musique et de la langue française aux jeunes Palestiniens. Demain, la défense civile, l’accompagnement du handicap, le sport et l’éducation seront des axes à développer", expose le communiqué.

Par ailleurs, 660 enfants de 4 à 16 ans ont bénéficié de cours de musique par l’association Al Kamandjati de Jénine pour leur apporter un "mieux-être psychologique".

Le Département français a oeuvré pour la construction d’un centre de sécurité civile à Beit Quad, dans l’Intercommunalité de Marj Ibn Amer mais aussi à la formation de 5 pompiers-formateurs palestiniens en Loire-Atlantique et de 160 pompiers palestiniens sur l’ensemble du Gouvernorat de Jénine.

Par ailleurs, la députée LFI Clémentine Autain a organisé ce mercredi à Sevran une soirée consacrée "à la justice et à la solidarité avec le peuple palestinien" avec plusieurs personnalités, a-t-elle annoncé la semaine dernière sur les réseaux sociaux.

Mi-novembre, le consul général de France à Jérusalem, Pierre Cochard, et le ministre palestinien des Finances, Shukri Bishara, avaient signé un accord d’aide budgétaire à l'Autorité palestinienne à hauteur de 16 millions d'euros, selon un communiqué du Consulat général de France à Jérusalem.

Commentaires

(4)

Ils ont 16 millions d’euros à donner aux palestiniens et les gilets jaunes n’ont rien du tout à les comprendre quelque chose

ahahaha les gilets jaunes n ont cas se convertir

il y a plus d'aide pour les étrangers en France que pour les Français eux-mêmes les Français n'ont qu'à se convertir et devenir étranger dans leur propre pays

Macron est très intelligent au lieu de donner directement de l'argent aux Palestiniens il donne de l'argent aux Palestiniens au travers de ses mairie et de ses communes

8Article précédentMoscou et Washington soutiennent l'opération d'Israël contre des tunnels du Hezbollah
8Article suivantMoscou dénonce les accusations "sans fondement" de Washington sur le traité nucléaire INF