Quantcast i24NEWS - "Les attaques au couteau en Israël ne sont pas du terrorisme" (PM suédois)

"Les attaques au couteau en Israël ne sont pas du terrorisme" (PM suédois)

Le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, à Stockholm le 19 octobre 2015
Jonathan Nackstrand (AFP/Archives)
Selon Löfven, ce genre d'attaques n'entre pas dans les classifications internationales du terrorisme

Le Premier ministre suédois Stefan Löfven a renforcé les tensions entre son pays et Israël lundi en déclarant que les attaques au couteau perpétrées contre les Israéliens ne pouvaient être considérées comme du terrorisme.

"Non, on ne peut pas les classer dans cette catégorie. Il existe une classification internationale qui indique (si c'est une attaque terroriste ou pas). Ce que je sais (des attaques) ne peut être classé comme du terrorisme", a déclaré Löfven à l'agence de presse suédoise TT.

Les relations entre Israël et la Suède n'ont cessé de se degrader ces derniers mois, notamment en raison des commentaires du ministre suédois des Affaires étrangères, Margot Wallström, qui a encore accusé récemment Israël de mener des "exécutions extrajudiciaires" contre les terroristes palestiniens sur les lieux des attaques.

Löfven a tenté de nuancer les propos de Wallström, affirmant qu'ils avaient été simplement mal compris en Israël, et "que dire que le ministre des Affaires étrangères accuse Israël d'une telle action (des exécutions extrajudiciaires) était complètement faux. Elle n'a jamais dit cela".

Wallström et Löfven ont affirmé que la ministre des Affaires étrangères ne visait pas spécifiquement Israël dans ses commentaires.

"La situation au Moyen-Orient est déjà assez, et elle n'a pas besoin d'être encombrée avec des malentendus sur les intentions de chacun", ont affirmé les deux dirigeants suédois dans une déclaration conjointe.

Löfven a cependant l'agence de presse TT un peu plus tard pour tenter de clarifier ses propres commentaires.

"Je faisais allusion au fait qu'il est difficile de savoir si ces attaques au couteau ont été organisés par une organisation terroriste classée. Les attaques organisées sont précisément des actes de terrorisme", a-t-il précisé.

Le mois dernier Wallström a provoqué la colère de l'Etat hébreu, en laissant entendre qu'il existait un lien entre le terrorisme islamiste et la "situation désespérée" des Palestiniens.

Lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision suédoise SVT2, peu après les attentats de Paris, Wallström était interrogée sur la radicalisation de certains jeunes suédois qui se battent pour l'État islamique.

"Nous avons des raisons de nous inquiéter, et pas seulement en Suède, mais dans le monde entier, car beaucoup se radicalise", avait répondu Wallström, avant d'affirmer : "Encore une fois, cela nous rappelle la situation au Moyen-Orient, où les Palestiniens voient qu'il n'y a pas d'avenir pour eux et doivent accepter une situation désespérée ou recourir à la violence".

Le directeur général du ministère des Affaires étrangères israélien, le Dr Dore Gold, avait invité l'ambassadeur suédois en Israël Carl Magnus pour une discussion urgent afin de clarifier les propos de Mme Wallström.

Commentaires

(2)

Rien d étonnant Malmoe n est pas une province de l état islamique ou est ce que je me montre ?

Et c'est quoi d'après lui, que' représentent pour lui les morts et les blessés ? Ce sont peut-être les poupées sur lesquelles les palestiniens apprennent aux enfants comment égorger un être humain ?

8Article précédent"Menace anonyme": un vol Air France San Francisco-Paris dérouté vers Montréal
8Article suivantAfghanistan : les talibans attaquent l'aéroport de Kandahar