Quantcast i24NEWS - Israël: l'université d'Ariel obtient gain de cause contre le BDS

Israël: l'université d'Ariel obtient gain de cause contre le BDS

Le campus de l'université d'Ariel
WIKIMEDIA COMMONS
L'université d'Ariel reçoit plus de 100.000 dollars d'indémnités du gouvernement espagnol

Le gouvernement espagnol a récemment versé une indemnité de 430.000 shekels (230.000 euros) à l'université israélienne d'Ariel en Cisjordanie, après que 15 étudiants en architecture ont été empêchés de participer à un concours international parrainé par le ministère du Logement espagnol au prétexte qu'ils étaient issus "des territoires occupés".

L'université d'Ariel avait été impliquée dans une lutte juridique complexe après l'envoi d'un groupe d'étudiants en Espagne en 2009, qui avait été sélectionné pour faire partie des 21 finalistes d'un concours pour la conception d'une maison conforme aux normes environnementales, rapporte le site d'informations Ynet.

Le projet de l'équipe avait été bien reçu et la ministre du Logement était venue voir le modèle de la maison pour elle-même, selon le rapport.

Toutefois, après un lobbying intense du mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS) visant à disqualifier l'équipe israélienne au prétexte qu'elle venait des implantations de Cisjordanie, l'université Ariel avait du se retirer de la compétition.

Elle a cependant entamé une bataille juridique pour exiger que le ministère espagnol du Logement annule la décision d'expulser la délégation de la compétition. L'université a également exigé que le ministère du Logement paye 230.000 euros de dommages et intérêts .

Celui-ci a cherché à faire annuler la plainte israélienne, mais les tribunaux espagnols ont décidé en 2013 de rejeter la demande du ministère du Logement.

Le tribunal avait estimé que "l'université d'Ariel avait été traitée de façon inégale par rapport aux autres participants du concours, à cause de la position de l'Union européenne concernant les 'territoires occupés', sans toutefois préciser comment les dits 'territoires occupés' pourraient affecter la concurrence'"

"Par conséquent, la décision de disqualifier l'université d'Ariel est injustifiée et n'a pas de base légale. C'est une violation du droit fondamental et la décision de disqualifier l'université contredit le droit de l'université d'Ariel à l'égalité vis à vis de la concurrence. La prise de décision disqualifiant l'université est infructueuse et rend la décision nulle et non avenue".

Commentaires

(2)

Une fois qu'on aura le courage de cracher à la gueule des Nations , qu'Israel est , ,, et ,, demeurera sure la Terre de ces Ancetres , nous n'aurons plus jamais ce genre de problèmes.............. Nous sommes tellement montrés ,du doigt, insultés, boycottés, assassinés, spoliès, etc....... qu'un peu plus ou un peu moins , qu'est ce que cela peut faire de plus ou de moins , alors remontons nos bretelles et faisons face à la vermine qui veut nous bouffer.

Comment laisser de tels commentaires haineux ??

8Article précédentObama souligne "l'urgence" d'agir sur les armes à feu
8Article suivantAnalyse: la Corée du Nord montre l'exemple pour l'Iran