Quantcast i24NEWS - Donald Trump furieux contre Mahmoud Abbas suite à un "mensonge"

Donald Trump furieux contre Mahmoud Abbas suite à un "mensonge"

Le président américain Donald Trump et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Bethléem, en Cisjordanie, le 23 mai 2017
MANDEL NGAN (AFP)
Des sources palestiniennes ont réfuté cette publication

Le président américain Donald Trump aurait fustigé le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, lors de leur réunion à Bethléem, rapporte dimanche Channel 2.

Selon la chaîne, citant des sources israéliennes, Trump aurait "crié" sur Abbas, car ce dernier lui aurait "menti".

"Vous m'avez menti à Washington lorsque vous avez parlé de l'engagement pour la paix, mais les Israéliens m'ont montré que vous étiez personnellement responsable de l'incitation", aurait déclaré Trump.

Les sources palestiniennes ont cependant contredit la publication de Channel 2, affirmant que la rencontre entre les deux dirigeants avait été calme.

Dans son discours après la réunion avec Abbas, Trump a insisté sur le fait que "la paix ne peut être obtenue où la violence est récompensée". Une déclaration considérée comme une critique du financement de l'Autorité palestinienne destiné aux familles de terroristes emprisonnés ou tués.

Ce rapport intervient alors que le président américain a affirmé hier que les deux parties sont prêtes à "parvenir à la paix".

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, "m'a assuré qu'il est prêt à faire la paix avec Israël, et je le crois", a déclaré Trump ajoutant que Benyamin Netanyahou a de son coté "assuré qu'il était prêt à parvenir à la paix".

Commentaires

(5)

Merci d'avoir supprimé, une fois de plus, mon commentaire pourtant très correct mais visiblement vous protégez bien ce peuple inventé!

C est rigolo. Dorénavant plaignez vous plus souvent comme ça je pourrais vous lire riiire (je blague.)

pourrai (je tape et ne fais pas attention).

Vieil adage : il faut être 2 pour faire la paix !

Compte tenu de la tension qui règne au nord au sud d'Israël et dans la bande de Gaza , parler de paix pour l'instant est utopique , c'est plutôt la guerre qui s'annonce, très dommageable pour les uns et les autres , pour autant , si Israël doit intervenir , que Tsahal fasse en sorte que cette intervention soit la dernière avec toutes les conséquences que cela suppose la responsabilité des dommages collatéraux incombera au Hamas et au djihad islamique ! et rien nous interdit de penser que le Hezbollah ouvrira un autre front !

8Article précédentWashington prêt à interdire les ordinateurs sur tous les vols
8Article suivant"Jared fait un excellent travail, j'ai une confiance totale en lui" (Trump)