Quantcast i24NEWS - Jérusalem: les ambassades US dans le monde renforcent leurs mesures de sécurité

Jérusalem: les ambassades US dans le monde renforcent leurs mesures de sécurité

The status of Jerusalem is one of the most contentious issues of the long-running Israeli-Palestinian conflict
THOMAS COEX (AFP)
Israël aurait également renforcé ses mesures de sécurité à l'approche de l'annonce du président Trump

Le département d'Etat américain a demandé aux ambassades des Etats-Unis à travers le monde de renforcer leurs mesures de sécurité avant une possible annonce d’ici mercredi par le président Donald Trump de la reconnaissance de Jérusalem comme la capitale indivisible d'Israël, a rapporté mardi le site Politico.

Craignant qu’une telle annonce provoque une vague de contestation et de violence, notamment dans le monde arabe, l’administration Trump a envoyé l'alerte aux chancelleries la semaine dernière via des messages confidentiels, a précisé le site.

"L'annonce imminente de Jérusalem m'inquiète beaucoup étant donné la possibilité de réactions violentes qui pourraient affecter les ambassades", a déclaré un responsable du département d'Etat, cité par Politico.

Alors que l'annonce du transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem a finalement été de nouveau reporté lundi, de nombreuses informations laissent penser qu'elle pourrait finalement avoir lieu mercredi.

De nombreux responsables arabes ont fait front pour dénoncer ce qui sera considéré comme "attaque flagrante contre les nations arabes et musulmanes" et risquerait de "disqualifier" les Etats-Unis en tant que médiateurs, a déclaré l'Organisation de la coopération islamique (OCI).

Dans le même temps, le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas tente de mobiliser la communauté internationale pour peser sur la décision américaine, tandis que les terroristes du Hamas ont menacé d'une "nouvelle Intifada".

Lors d'un entretien téléphonique dimanche soir entre Abbas et le chef du Hamas Ismaïl Haniyeh, les deux hommes sont tombés d'accord pour apporter leur soutien à des marches de protestation mercredi "partout" dans les Territoires, malgré les difficultés rencontrées par l'accord de réconciliation conclu récemment entre les deux principaux mouvements politiques palestiniens.

Des responsables du ministère israélien de la Défense ont également récemment affirmé qu'ils se prépareraient à des manifestations violentes et à de possibles tentatives d'attentats terroristes si l'administration Trump reconnaissait Jérusalem comme la capitale d'Israël.

Commentaires

(14)

Les USA sont sur l'offensive au M. O. Jérusalem Capitale, mercredi ?? Et le Kurdistan ?? Lundi prochain ??

Depuis l’antiquité, combien d’empires ont dominé, et combien se sont effondrés. Et si comme disait La Fontaine, la raison du plus fort est toujours la meilleure, cela ne vaut que tant qu’il reste le plus fort.

israel hai la raison de la verité historique est toujours la meilleure. et que d.... beni les USA.

Quelle douce rengaine !

Arrêtez de rever

N’a de valeur que la justice véritable

La peur pour une simple action symbolique

nouveau rappel, puisque i24 passe tout en boucle. pour ceux qui ne le sauraient pas encore: la palestine était une région baptisée par les romains il y a plus ou moins 2000 ans. aucun musulman à l'horizon à cette époque. on ne peut donc pas relier ceux qu'on appelle palestiniens arabes à la palestine. les juifs ont par contre un lien intime avec la palestine. l'esplanade du mont du temple était remplie de mauvaises herbes au 19è début 20è siècle. le lien avec Jérusalem ne s'est jamais brisé pour les juifs.

C’est vrai qu’il y a 2000 ans il n’y avait pas de musulmans en Palestine. Normal l’islam n’existait pas a l’époque. Cependant, les ancêtres des palestiniens eux, étaient bien enracinés. Alors qu’ils soient devenus musulmans ne vous autorises pas à leur retirer leurs droits. D’où qu’il vienne, le révisionnisme est un crime.

arezkya, vous faites vous même du révisionnisme. il y a 2000 ans, il y avait le royaume de Judée, par exemple. avant cela, le roi David régnait à Jérusalem. Fin 19è., début 20è. il y avait plus de juifs que de musulmans à Jérusalem. La ville, dirigée par l'empire ottoman, était insalubre, et la mortalité infantile très élevée. Les arabes ont des millions de km2 à disposition. relisez vos livres d'histoire, où taisez vous.

et ne faites pas semblant d'ignorer les 'migrants' d'Égypte, Jordanie, Turquie et autres. franchement, je rigole.

Pardon vous avez raison, et quoi qu’il arrive vous aurez toujours raison. Mille excuses.

je ne cherche pas à avoir raison, c'est ceux, très nombreux, haïssant Israël qui cherchent à donner tort.

Jérusalem est une ville arabe. Ne pas le voir est la preuve qu’on n’y a jamais été : la population, les commerces, la signalisation , les gens , l’appel à la prière retentira sur Jérusalem 5 fois par jours et ce jusqu’à la fin des temps ... ou jusque-là fin d’israël !

8Article précédentLa Cour suprême remet en vigueur le décret anti-immigration de Donald Trump
8Article suivantColombie: 13 morts dans des affrontements entre ELN et dissidents des Farc