Pas de résultats.

Une lettre manuscrite d'Albert Einstein dénonçant l'antisémitisme dans les universités américaines mise aux enchères

i24NEWS

2 min
Un juif ultra-orthodoxe montre une note écrite par Albert Einstein en 1922 sur du papier à lettre de l'hôtel impérial de Tokyo au Japon, à la maison de vente aux enchères Winner's à Jérusalem, le 19 octobre 2017.
MENAHEM KAHANA (AFP)Un juif ultra-orthodoxe montre une note écrite par Albert Einstein en 1922 sur du papier à lettre de l'hôtel impérial de Tokyo au Japon, à la maison de vente aux enchères Winner's à Jérusalem, le 19 octobre 2017.

La physicien avait écrit cette lettre à son ami, le pianiste juif autrichien Bruno Eisner, en 1936

La maison de vente aux enchères Kedem a annoncé dimanche la mise en vente d'une lettre manuscrite du physicien Albert Einstein à un ami, dans laquelle il mettait en garde contre l'antisémitisme qui, selon lui, sévissait dans le monde universitaire américain.

Albert Einstein a écrit cette lettre à son ami, le pianiste juif autrichien Bruno Eisner, en 1936, alors que ce dernier envisageait de travailler dans le milieu universitaire américain. Eisner séjournait à l'époque à New York chez un ami commun.

"Un énorme degré d'antisémitisme règne ici, surtout dans le milieu universitaire (mais aussi dans l'industrie et la banque)", écrit Einstein selon une traduction anglaise de la lettre fournie dans un communiqué de la maison de vente aux enchères.

"Attention, il ne prend jamais la forme de discours ou d'actions brutales, mais mijote d'autant plus intensément sous la surface", écrit Einstein. "C'est, pour ainsi dire, un ennemi omniprésent, impossible à voir, et dont on ne fait que percevoir la présence."

Einstein explique dans la lettre que son propre assistant a été contraint de quitter le pays et de prendre un poste en Russie en raison de l'antisémitisme auquel il avait été confronté aux États-Unis.

La lettre sera mise en vente dans la semaine avec un prix de départ de 40.000 shekels (11.450 euros).

Albert Einstein, né en Allemagne et lauréat du prix Nobel en 1921 pour sa découverte de l'effet photoélectrique, faisait une tournée de conférences à l'étranger lorsque Adolf Hitler est arrivé au pouvoir.

Plutôt que de rentrer chez lui, il a choisi de s'installer aux États-Unis où on lui a proposé un poste à l'Institute for Advanced Study de Princeton. 

Albert Einstein avait refusé de devenir le premier président de l'Etat d'Israël, mais a été gouverneur non-résident de l'Université hébraïque de Jérusalem jusqu'à sa mort en 1955.