Le directeur d'Amnesty USA déclare qu'Israël "ne devrait pas exister en tant qu'État juif"

i24NEWS

2 min
Un journaliste tient un exemplaire du rapport d'Amnesty International intitulé "L'apartheid d'Israël contre les Palestiniens", à Jérusalem, le 1er février 2022.
AP Photo/Maya AlleruzzoUn journaliste tient un exemplaire du rapport d'Amnesty International intitulé "L'apartheid d'Israël contre les Palestiniens", à Jérusalem, le 1er février 2022.

Ses propos font suite à un rapport d'Amnesty International accusant l'État juif de pratiquer l'"apartheid"

Le directeur d'Amnesty International USA, Paul O'Brien, a pris position cette semaine contre la notion d'"Israël en tant qu'État juif", en déclarant lors d'un évènement au Women’s National Democratic Club qu'il devrait plutôt servir d'"espace juif sûr" qui adhère aux valeurs juives.

Paul O'Brien a déclaré que l'un des objectifs d'Amnesty en publiant ce rapport, qui a été vivement critiqué par des responsables israéliens et américains, est de "changer de discussion" sur le conflit israélo-palestinien. 

Sur la question du droit à l'existence d'Israël, M. O'Brien a affirmé qu'"Israël "ne devrait pas exister en tant qu'État juif", à une vingtaine de participants présents sur place et à une trentaine de participants en ligne à l'événement du mercredi midi.

"Amnesty ne prend aucune position politique sur quelque question que ce soit, y compris le droit de l'État d'Israël à survivre", a-t-il ajouté.

Video poster

L'ONG, l'organisation internationale de défense des droits de l'homme - bien que profondément critique à l'égard de l'État juif - reconnaît l'existence d'Israël. Mais les commentaires de M. O'Brien remettent en cause cette affirmation et semblent indiquer qu'Amnesty estime que l'Etat hébreu n'a pas le droit d'exister. 

"Le droit du peuple à l'autodétermination et à la protection est sans aucun doute quelque chose auquel nous croyons, et j'y crois personnellement", a assuré M. O'Brien. Mais "nous sommes opposés à l'idée - et c'est, je pense, une partie existentielle du débat - qu'Israël doit être préservé comme un État pour le peuple juif."

Cet article a reçu 21 commentaires