Quantcast i24NEWS - Le Congrès américain publie la note controversée dénonçant les méthodes du FBI

Le Congrès américain publie la note controversée dénonçant les méthodes du FBI

US President Donald Trump called on a packed joint session of Congress to enact hardline curbs on immigration
SAUL LOEB (AFP)
Les démocrates avertissent Trump de ne pas limoger le procureur spécial sur la Russie

La commission du Renseignement de la Chambre des représentants américaine a publié vendredi la note controversée dénonçant les méthodes du FBI, quelques minutes seulement après l'annonce par Donald Trump que cette note avait été déclassifiée.

Cette note de quatre pages a été rédigée par le controversé président républicain de la commission du Renseignement, Devin Nunes, contre l'avis des membres démocrates de sa commission, du FBI et du ministère de la Justice, à partir d'informations secrètes sur les écoutes mises en place par le FBI contre un membre de l'équipe de campagne de Donald Trump en 2016.

"Elle a été déclassifiée, nous verrons ce qui se passera", avait affirmé plus tôt Donald Trump, depuis le Bureau ovale, ignorant les mises en garde du patron du FBI contre une telle initiative.

"Ce qui se passe dans notre pays est une honte (...) Beaucoup de gens devraient avoir honte", a-t-il encore dit, sans citer de noms.

Interrogé spécifiquement sur le sort du numéro deux du ministère de la Justice, Rod Rosenstein, qui joue un rôle crucial dans l'enquête russe dans la mesure où le ministre Jeff Sessions s'est récusé sur ce dossier, M. Trump a laissé planer le doute.

L'opposition démocrate a pour sa part agité vendredi le spectre d'une "crise contitutionnelle" si Donald Trump choisit de prendre pour prétexte la publication de la note pour limoger les principaux responsables de l'enquête sur l'ingérence russe dans l'élection présidentielle. 

"Limoger Rod Rosenstein, des dirigeants du ministère de la Justice, ou Bob Mueller (le procureur spécial en charge de l'enquête sur l'ingérence russe, ndlr), pourrait créer une crise constitutionnelle sans précédent" depuis l'ère Nixon, ont averti les leaders démocrates au Congrès dans une lettre au président.

De telles méthodes constitueraient "une obstruction à la justice", qui peut potentiellement mener à une destitution, ont-ils également prévenu.

Commentaires

(2)

La seule question est de savoir si ces gens ont agi avec compétence et sans but partisan. Si ce n’est pas le cas, si certains ont instrumentalisé le FBI ou une autre institution a des fins politiques, alors il faudra nettoyer

J'aurai voulu en recevoir une copie.

8Article précédentONU/Jérusalem: l'abstention est une "décision cohérente et constante" avec la position argentine (Vice-présidente à i24NEWS)
8Article suivantCuba: "Fidelito", fils aîné de Fidel Castro, met fin à ses jours