Quantcast i24NEWS - Le chef israélien Eyal Shani à l'assaut de New York (entretien i24NEWS)

Le chef israélien Eyal Shani à l'assaut de New York (entretien i24NEWS)

Le chef israélien Eyal Shani ouvre son premier restaurant à New York
i24NEWS

Fort du succès de ses enseignes "Miznon" à travers le monde, et notamment Tel Aviv et Paris, le chef israélien Eyal Shani a décidé d'exporter son savoir-faire de la street-food à New York, une ville dont "l’énergie de la rue" l’inspire, déclare-t-il sur i24NEWS.

"Ici à New York, je me sens plus libre, inspiré par la rue comme si elle était un assaisonnement", souligne le chef, en contraste avec Israël où sa notoriété l'empêche de passer incognito.

"Le monde entier, huit milliards de personnes à travers le globe rêvent de New York, la plus belle ville du monde", dit-il, en revenant sur son projet américain et sa concrétisation.

Interrogé sur la clientèle qu'il vise, le chef Shani estime que ses clients seront composés de "30 % d’Israéliens, 20 % de Juifs et 50 % de New-Yorkais". 

Eyal Shani est un chef autodidacte qui a débuté sa carrière à Jérusalem en 1989 avec le restaurant de fruits de mer haut de gamme "Ocean". Il est rapidement devenu connu pour sa bouillabaisse.

Il a finalement fermé son premier restaurant et a passé plusieurs années à consulter, à cuisiner et faire partie du jury de Master Chef Israël.

Il a ouvert le premier "Miznon" à Tel Aviv en 2011 et compte actuellement une douzaines d'enseignes à travers le monde notamment à Vienne et Melbourne.

Il voit dans le concept de ce restaurant "street-food" un moyen de faire connaitre sa cuisine à un public plus jeune ayant un budget limité.

Commentaires

(0)
8Article précédentUne belle-fille de Trump à l'hôpital, précaution après une lettre suspecte
8Article suivantLe programme nucléaire nord-coréen, une "menace existentielle" pour les USA